temps
Il est où le Bonheur,  Proverbes et Citations

Savoir apprécier le temps qui passe

Le temps qui passe s’en va tellement vite qu’on ne peut le rattraper ! Alors, pensons à en profiter du mieux possible et laissons de côté tout ce qui est inutile !

Aujourd’hui, je vous propose un magnifique texte sur le temps qui passe… Une année s’est écoulée de nouveau et avec elle, des moments de bonheur, de joie ou de peines. Le temps passe si vite parfois…

Ce texte est paru sur facebook, d’un auteur trop peu connu. Je le partage avec vous, tellement je le trouve magnifique. A vous de me dire ce que vous en pensez aussi.

Le temps où vous devenez vous !

Pour ma part, je m’y reconnais à 100% et il est vrai qu’arrive doucement un âge où l’on n’a qu’une seule envie : Etre vraiment soi, faire ce qu’il nous plaît, vivre à notre rythme, prendre de la distance avec certaines choses ou individus, rire de bon cœur, suivre son intuition, être à l’écoute des autres sans s’oublier … Bref, Vivre enfin pour le meilleur et profiter de chaque minute de la vie !

Très bonne lecture et n’oubliez pas : prenez bien soin de vous, tout simplement.

Le temps qui passe

le temps qui passe
La beauté magnifiée du temps qui passe par la photographe Nina Djaerff

Le temps s’est écoulé comme une rivière , je ne l’ai pas vu passer ! 

J’ai compté mes années et j’ai découvert que j’ai moins de temps à vivre ici que je n’en ai déjà vécu.

Je n’ai désormais pas le temps pour des réunions interminables, où on discute de statuts, de règles, de procédures et de règles internes, sachant qu’il ne se combinera rien…

Je n’ai pas le temps de supporter des gens absurdes qui, en dépit de leur âge, n’ont pas grandi.

Je n’ai pas le temps de négocier avec la médiocrité. Je ne veux pas être dans des réunions où les gens et leur ego défilent.

Les gens ne discutent pas du contenu, à peine des titres
Mon temps est trop faible pour discuter de titres.

Je veux vivre à côté de gens humains, très humains.

Qui savent sourire de leurs erreurs.

Qui ne se glorifient pas de leurs victoires.

Qui défendent la dignité humaine et qui ne souhaitent qu’être du côté de la vérité et de l’honnêteté.

L’essentiel est ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.

Je veux m’entourer de gens qui savent arriver au coeur des gens.

Les gens à qui les coups durs de la vie ont appris à grandir avec des caresses minces dans l’âme.

Oui… J’ai hâte… de vivre avec intensité, que seule la maturité peut me donner.

J’exige de ne pas gaspiller un bonbon de ceux qu’il me reste…

Je suis sûr qu’ils seront plus délicieux que ceux que j’ai mangé jusqu’à présent.- personne n’y échappe riche , pauvre intelligent , démuni …

Source du texte : anonyme sur facebook

Image : Nina Djaerff

Pour plus d’informations sur Nina Djaerff

https://www.facebook.com/profile.php?id=778227391&sk=photos

Léo Ferré avec le temps

Avec le temps

Avec le temps
Avec le temps, va, tout s’en va
On oublie le visage
Et l’on oublie la voix
Le cœur quand ça bat plus
C’est pas la peine d’aller chercher plus loin
Faut laisser faire, c’est très bien
Avec le temps
Avec le temps, va, tout s’en va
L’autre qu’on adorait
Qu’on cherchait sous la pluie
L’autre qu’on devinait au détour d’un regard entre les lignes
Entre les mots et sous le fard d’un serment maquillé
Qui s’en va faire sa nuit
Avec le temps tout s’évanouit…
Avec le temps, avec le temps, va, tout s’en va
Même les plus chouettes souvenirs
Ça t’a une de ces gueules
À la galerie « J’farfouille » dans les rayons de la mort
Le samedi soir quand la tendresse s’en va toute seule
Avec le temps
Avec le temps, va, tout s’en va
L’autre à qui l’on croyait, pour un rhume, pour un rien
L’autre à qui l’on donnait du vent et des bijoux
Pour qui l’on eût vendu son âme pour quelques sous
Devant quoi l’on s’traînait comme traînent les chiens
Avec le temps, avec le temps, va
Tout s’en va
On oublie les passions et l’on oublie les voix
Qui vous disaient tout bas, les mots des pauvres gens
« Ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid »
Avec le temps
Avec le temps, va, tout s’en va et l’on se sent blanchi
Comme un cheval fourbu et l’on se sent glacé
Dans un lit de hasard et l’on se sent tout seul
Peut-être, mais peinard
Et l’on se sent floué par les années perdues
Alors vraiment, avec le temps
On n’aime plus
Paroliers : Léo Ferré
Paroles de Avec le temps © Les Nouvelles Editions Meridian
le temps qui passe
Nul ne peut arrêter le temps qui passe !

Pour d’autres citations sur le temps qui passe : mon-poème.fr

Aimez, Cliquez !

Vous pouvez me laisser un petit commentaire. Je réponds toujours !

%d blogueurs aiment cette page :