Neveo

Comment vivre avec un fêtard

Mais au fait, que signifie réellement être un fêtard ? Oui, parce que je sache, tout le monde aime s’amuser ou faire la fête, non ?

Cependant, lorsque le fêtard ne pense qu’à lui et en oublie sa femme, ses enfants ou sa famille… Cela se complique davantage ! On le sait tous fort bien, celui-ci est incapable de se donner des limites, de savoir s’arrêter ou de rentrer à des heures raisonnables…

fêtard
Pas de limites pour le fêtard !

Parce que « d’un âne on ne fera jamais un cheval de course« , cela veut dire qu’un gros fêtard ne deviendra jamais un mari modèle dans ce cas-là !

Et petit rappel, je vous livre la définition du dictionnaire :

Fêtard : Faire la fête. Se livrer à une vie de plaisir, de désordre, de débauche. Synon. Faire la noce.

Alors, soit nous acceptons cette évidence et l’on vit sa vie de son côté (et là, on peut se demander pourquoi on est en couple), soit on la refuse et les problèmes surviennent très vite !

Que peut-on faire alors ?

Commençons par lire les paroles de cette chanson de Serge Lama qui s’intitule Le Joyeux fêtard (Paroles: Serge Lama. Musique: Yves Gilbert   1978  « Enfadolescence » © Philips)

 

Titubant, il rentre chez lui

Le vieil amant, le vieux mari, 

L’ascenseur est en panne

Et son cœur, que c’est haut !

Là-haut, que c’est haut !

Il farfouille dans ses pensées

Mais où donc il a foutu ses clés ?

A tous les étages il s’assoit

Qu’il est lourd, mon Dieu, qu’il est lourd

Le trou de serrure est trop petit, 

A croire que la clé a grandi

Voilà qu’la porte s’ouvre toute seule

Et qu’il reçoit une main sur la gueule

Ça lui apprendra à faire la fête

En laissant bobonne à la maison

Quand on n’est plus de la première jeunesse

Faut le mettre au placard, son mirliton !

Le Joyeux fêtard de Serge Lama

Il n’y a pas d’âge pour être fêtard

Vous constaterez qu’il n’y a pas d’âge pour être un fêtard et que ça a toujours existé !

Toutefois il l n’est pas normal de délaisser femme  ou mari et enfants, voire même sa propre famille, uniquement pour son plaisir personnel !

fêtard
Le roi de la fête, c’est lui, le fêtard !

D’autant que Monsieur ou Madame vous sortira toujours la même rengaine.

« J’ai besoin de ma liberté »,« Tu m’empêches d’être libre », « Je me sens à l’étroit »

Le maître-mot du fêtard : liberté

La peur de perdre leur liberté est profondément ancrée chez la plupart des hommes, en particulier.

Elle est l’un des besoins les plus importants chez les hommes, si ce n’est LE besoin le plus important.

En l’occurrence, cela dépend souvent de la manière dont un homme a vécu sa phase de liberté absolue, auparavant. Ce qu’il a à l’esprit n’est pas forcément la liberté sexuelle mais la possibilité de vivre à fond toutes ses envies, qui peuvent parfois être très différentes de celles des femmes.

Mais que peut-on faire alors pour lui ôter cette impression et qu’il n’ait plus envie de larguer les amarres ?

Nous savons tous qu’il est difficile d’expliquer rationnellement ses sentiments, d’où l’argumentation typiquement évasive, qu’il vous sert à chaque fois : « Ce n’est pas de ta faute, c’est de la mienne… »

Le fêtard est souvent égoïste

Pourtant, il ne tient jamais compte de vos attentes, ne partage plus son temps libre avec sa famille mais en revanche, privilégie ses amis et ses petites soirées, pour la plupart, bien arrosées !

Il finira par vous perdre car à force de l’attendre, vous vous lasserez de passer vos soirées seule, vos weekends en solitaire, alors que vous aspirez à une vie meilleure, pour vous et vos enfants.

Il a certainement encore des sentiments pour vous  mais préfère néanmoins la compagnie de ses  copains.

Vous êtes pour lui,  la dernière roue du carrosse (souvent utilisé par lui pour ses fiestas !) et évidemment, à l’inverse de lui, vous êtes plutôt une casanière ou pantouflarde.

Forcément, il faut bien s’occuper des gosses et de la maison, non ?

Mais que cherche ce type d’homme ? De quoi a-t-il envie ? Quel est le type de femme à qui il confierait son cœur ?

Vu comme ça, aucune femme n’a envie d’« apprivoiser »  cet homme n’est-ce-pas ?

Pas très mature ni responsable

fêtard
Un bon vivant, le fêtard ?

Par conséquent, si vous êtes dans cette situation, il est essentiel que vous continuiez à mener votre vie et que vous ne fassiez pas de votre partenaire le centre de votre existence.

Ne cherchez pas le bonheur uniquement dans une relation, cultivez le vôtre en pensant à vous seule !

Pendant qu’il n’est pas là, faites des choses qui vous font du bien à vous.

Profitez tout simplement de votre vie !

Lorsqu’il revient, proposez-lui de faire quelque chose qui corresponde à son idée de l’amusement.

Et si après toutes ces tentatives pour l’empêcher d’être si souvent absent, cela ne marche toujours pas… alors prenez votre courage à deux mains et mettez les choses au clair, le plus vite possible !

Le dicton le dit très bien : « Mieux vaut être seule que mal accompagnée ».

Dépêchez-vous, il y a péril en la demeure !

Publicités

Vous les adorez !

Opinion World BE FR

D’autres Conseils !

Neveo

Abonnez-vous à ce blog, il est pour vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article.

Bebeboutik
Mon Opinion Compte

Paperblog

Merci pour le café, vous êtes Super !

cela sert à récompenser le travail accompli sur ce blog !
Opinion World BE FR
Publicités

2 Comments

  1. Thomas
    5 août 2018
    Reply

    Bonjour,
    Étant moi-même dans ce genre de cas (à noter cependant que je suis l’homme posé et que ma copine est la jeune femme fêtarde).
    Je tenais à vous remercier pour ce texte et ces idées permettant de -tenter- régler une situation qui ne m’est que trop familiaire…
    Toujours les mêmes rengaines mais avec une bien gratinée en prime « Nous n’avons plus les mêmes philosophies, moi je suis jeune et libre toi tu deviens vieux et ennuyeux ».
    À tel point que j’en suis venu moi-même à me demander si je n’avais pas tout simplement vieilli trop vite, où si c’est elle qui ne parvient pas à se responsabiliser un tant soit peu.
    Néanmoins vous m’avez ouverts les yeux sur de nouvelles possibilités pour essayer de régler mon problème.
    Merci encore.
    Thomas

    • 5 août 2018
      Reply

      Merci Thomas pour ton commentaire/témoignage. Et si j’ai pu t’aider à y voir un peu plus clair, tant mieux.
      Je comprends ce que tu peux endurer pour y être passée moi-même. Dans mon cas, cela s’est soldé par une séparation douloureuse et incompréhensible pour lui…
      Je te souhaite tout le meilleur et tiens nous au courant. Prends bien soin de toi surtout.
      Amicalement,
      @Marie Da Cruz

Ne partez pas si vite ! Laissez-moi un petit commentaire ou votre avis sur ce blog ! Merci.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Neveo