Quelle est la fiabilité d’un test ADN ?

test adn

Aujourd’hui, les tests ADN sont de plus en plus répandus et accessibles à tous. En effet, avec les kits de test, les gens peuvent connaître leurs profils ADN. Le test ADN est généralement utilisé pour la recherche de paternité, de liens de filiation avec des cousins, des grands-parents ou des ancêtres communs, des groupes ethniques… Parfois, il permet de déterminer les origines de maladies génétiques comme Parkinson, Alzheimer… Recourir à des tests ADN permet aussi de faire une recherche généalogique, donc une recherche des origines et connaître son héritage génétique. Toutefois, la question qui se pose est : quelle est la fiabilité d’un test ADN ? Dans cet article, découvrez les pistes de réponses.

Test adn fiable quand les analyses biologiques sont réalisées par un laboratoire accrédité

ADN
L’ADN est une empreinte génétique

L’ADN ou empreinte génétique, ou encore profil génétique, permet d’identifier un individu, ses parents proches et éloignés, ses ancêtres, ses origines génétiques… Chaque individu dispose de génomes, ensemble de gènes et chromosomes qui composent son patrimoine génétique. Cette identité génétique est propre à l’individu et n’est identique à aucun autre dans le monde. Les probabilités qu’il y ait un profil génétique identique, donc des marqueurs et données génétiques similaires, sont de moins 1 sur un milliard. On peut ainsi avancer, sans crainte, que les tests génétiques sont fiables. Toutefois, plusieurs conditions doivent être réunies pour attester de cette fiabilité de la preuve génétique. D’une part, il y a le respect de la législation relative aux tests ADN ; et d’autre part, il y a l’impératif de confier l’analyse génétique à un laboratoire accrédité. Pour en savoir plus sur comment obtenir un test adn fiable, cliquez ici.

Les tests ADN et les divers prélèvements sont soumis à des règlementations strictes

Aujourd’hui, il est possible de commander un test ADN en ligne et de faire une analyse ADN pour vérifier sa généalogie génétique, sa lignée paternelle, son ascendance… Faire un test ADN et savoir ses caractéristiques génétiques permettent même de comprendre l’origine de certaines maladies. Il est important de préciser qu’en France, selon le Code Civil, seuls les médecins, les juges et la police sont autorisés à demander sa réalisation. Le Code Pénal Français, dans son article 226-28-1, interdit ainsi l’achat de test génétique en ligne. Néanmoins, vous pouvez acquérir un kit de test ADN sur internet, dans l’anonymat, par le biais de laboratoires étrangers. Dans ce cas précis, les analyses de profils génétiques effectuées concernent uniquement un petit nombre de mutations génétiques. Celles-ci suffisent néanmoins, à remonter ses origines et attester de son histoire familiale, reconnaître ses descendants/ascendants, effectuer une recherche d’ethnicité ou d’origines ancestrales.

Test adn et paternité : jamais sans le consentement de la personne

Il importe également de rappeler qu’il est interdit de pratiquer un test ADN de paternité sans le consentement de l’individu concerné. D’autres éléments nécessaires à l’expertise ADN peuvent toutefois être recueillis sur des objets du quotidien comme une brosse à dents, un peigne, etc. Soumis à une règlementation stricte en France, le test ADN de paternité permet ainsi de tester le patrimoine génétique d’une personne. Autrement dit, les analyses réalisées informent uniquement si le prétendu père dispose des mêmes génomes que le demandeur. Ces analyses ADN attestent d’un lien de filiation, ou de son absence, entre deux individus. Généralement, après les différentes comparaisons scientifiques relatives à l’identification génétique, la probabilité d’une relation biologique est de 99%. En revanche, ces tests ne prouvent pas à 100% que l’individu testé soit le père biologique du demandeur.

Des procédures minutieuses à respecter pour garantir la fiabilité d’un test ADN

Un grand nombre de tests ADN peuvent être réalisé en fonction des preuves génétiques attendues par le demandeur :

  • test de paternité ;
  • test de maternité ;
  • test de fraternité ;
  • test du chromosome Y ;
  • test de l’ADNmt ou ADN mitochondrial ;
  • test de zygosité ;
  • test de paternité prénatal ;
  • test de la trisomie fœtale ; 
  • et test de généalogie pour les recherches généalogiques, pour la recherche de ses origines.

La fiabilité d’un test ADN est soumise à plusieurs conditions. Déjà, les tests seront effectués dans un laboratoire accrédité disposant des meilleures technologies, des généticiens et généalogistes reconnus. Ensuite, il faut veiller à respecter les procédures et les protocoles de prélèvement, que ce soit pour une recherche de géniteur ou d’un lien de parenté, ou encore pour une recherche d’origines.

Les techniques de prélèvement

Deux options de prélèvement sont disponibles pour procéder aux tests de paternité, et ainsi déterminer le séquençage des marqueurs génétiques d’une personne. Ces tests sont réalisés à partir d’un prélèvement buccal qui peut être :

  • un écouvillonnage de joue ;
  • ou un crachoir.

Les protocoles et la procédure de test

Pour que les empreintes génétiques recueillies ne soient pas contaminées et puisse être testées avec fiabilité, il est impératif de suivre les protocoles suivants :

  • utiliser l’écouvillon de joue délivré par le laboratoire accrédité pour prendre l’information génétique ;
  • prélever l’ADN à l’intérieur de la joue en réalisant un frottis, insister si nécessaire afin de recueillir le maximum d’échantillon ; ou délivrer le maximum d’échantillon de salive ;
  • mettre les échantillons dans un emballage ou un récipient stérile.

Les procédures d’envoi des échantillons

Pour faire un test ADN garanti chez soi, les traces génétiques à analyser ne doivent pas être contaminées. Aussi, veillez à ce que vos échantillons d’ADN ne soient pas infectés de quelques manières que ce soit. Dès que le prélèvement sur l’écouvillon est terminé, mettez-le directement dans l’emballage ou le récipient stérile. Ne le posez pas sur la table, ne le touchez pas, ne le laissez même pas à l’air libre trop longtemps. Ces actions risqueraient, en effet, d’altérer les tests réalisés en laboratoire par le généticien et de fausser les résultats des tests.

Vous en pensez quoi, vous ? Laissez-nous un petit commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :