mémoire
Santé et Mode de vie,  Votre Santé

Mémoire qui flanche ? 10 exercices à pratiquer sans modération

Travailler sa mémoire est indispensable à la survie de notre identité, de nos souvenirs et de nos actes. Comment alors bien la nourrir pour la préserver ? Faites-la toujours travailler ! Et n’oubliez pas que sans elle, aucun apprentissage ne serait possible, pas même celui de faire du vélo ou de la trottinette !

La mémoire, un disque dur à entretenir

En effet, notre mémoire nous sert à enregistrer, conserver et retransmettre les informations stockées, à la manière d’un disque dur d’ordinateur. A nous d’en prendre soin avec des entraînements réguliers et sans trop d’efforts pour autant. Car, qu’on le veuille ou non, il est parfois difficile de se souvenir de tout !

Clés, portefeuille, portable et même parfois la voiture, nous les perdons régulièrement, sans même que l’on sache réellement pourquoi. Et ça nous rend dingues ! En outre, ne dites pas que cela ne vous est jamais arrivé, tout le monde y a eu droit un jour ou l’autre !

Pertes de mémoire ou perd-on la boussole ?

Il semblerait par conséquent, qu’il n’y a pas que ceux qui perdent la mémoire ou la boussole qui se désespèrent de ne plus se rappeler de quelque chose. « Mais comment s’appelle donc déjà, celui ou celle qui avait tourné dans ce film… ? Flûte, je ne m’en rappelle plus ! Mais si… Tu sais bien… Souviens-toi ! »

Se souvenir, se rappeler, se remémorer ou revivre des situations ou des événements… Et non ! On ne se souvient pas toujours de tout, quand bien même on le voudrait !

Pourtant, une chose est sûre : que l’on soit bébé, un enfant en pleine croissance, un adulte qui construit sa vie ou un senior qui faiblit… La mémoire s’adapte et continue ainsi de façonner ce que nous sommes. Elle est une partie intégrante de notre construction. Sans elle, nous ne serions peut-être même pas là.

mémoire
La mémoire se travaille chaque jour !

Travailler sa mémoire pour un esprit sain et léger

Et c’est d’autant plus vrai que bon nombre de personnes doutent de leurs capacités mémorielles, jusqu’à se demander si elles ne sont pas atteintes éventuellement d’Alzheimer ou d’amnésie partielle.

Sans aller jusqu’à là, il va de soi que nos neurones déclinent inévitablement avec l’âge. Mais le processus de mémorisation sait s’adapter au fur-et-à-mesure et selon les circonstances.

D’ailleurs, il suffit pour cela d’observer ces personnes âgées de 70 ou 90 ans qui pratiquent encore le yoga ou du vélo ou celles qui publient des livres de 300 pages sans la moindre difficulté. Mais oui, ça existe ! Souvenez-vous de Jean d’Ormesson ou de Eva Ruchpaul surnommée « la mamie yoga », par exemple.

S’entraîner au quotidien grâce à des petites choses

Comment font-elles alors pour avoir toujours toute leur tête et être capables de faire autant de choses ?

L’explication tient plus de l’entraînement de la mémoire qu’elles pratiquent au quotidien que la simple raison d’être en bonne santé. De fait, vous pouvez être en pleine forme mais avoir une mémoire de poisson rouge !

Néanmoins, pour ne pas perdre votre identité, votre vie sociale, vos repères dans le temps et dans l’espace, vos proches ou l’histoire de l’humanité… Il est préférable de continuer à la faire travailler.

Pour cela, des petits exercices pratiques suffisent grandement à améliorer votre capacité à mémoriser tout ce qui vous intéresse. Sachez que la mémoire à court-terme retient l’information 60 secondes et la mémoire à long-terme, indéfiniment.

 

mémoire
Les souvenirs servent à se rappeler…

Pour ne rien oublier

Voici par conséquent, 10 bonnes façons d’améliorer votre mémoire, tout en y prenant du plaisir !

  1. Manger sain et équilibré après avoir préparé les repas (on continue ainsi un savoir-faire, appris de génération en génération)
  2. Dormir suffisamment (le sommeil est régénérateur)
  3. Jouer à des jeux de réflexion, de mémoire, de concentration, de logique, de langage ou visuels (en club ou sur internet)
  4. Lire, écrire, raconter des histoires (tenir un journal de bord ou lire des histoires aux enfants)
  5. Méditer et se détendre (parfois juste regarder le temps qui passe ou se souvenir)
  6. Pratiquer une activité physique ou un sport (la marche est idéale et ne réclame pas trop d’efforts)
  7. Discuter et débattre sur divers sujets (entre amis ou en famille)
  8. Enrichir sa culture générale pour approfondir ses connaissances (le savoir est toujours bon à prendre)
  9. Peindre, chanter, danser, jouer d’un instrument (réveillez l’artiste qui est en vous !)
  10. Être curieux de tout et rester en éveil permanent (écoutez, buvez, mangez, touchez et ressentez)…

Cette liste n’est évident pas exhaustive mais elle démontre qu’a priori, il n’y a rien de bien compliqué à faire pour avoir une mémoire d’éléphant et ainsi, se rappeler presque de tout.

Mais… L’auriez-vous déjà oublié ?

Pour encore plus se souvenir

 

  1. Sachez que plus la concentration sera grande, mieux vous vous souviendrez. D’autant mieux d’ailleurs si vous
    associez ce que vous apprenez  à ce que vous savez déjà.
  2. Lorsque vous lisez, après chaque paragraphe important, réfléchissez et cherchez à le répéter et à le résumer.
  3. Une fois la lecture terminée, mettez en relation entre eux, les résumés et les paragraphes. Constatez leur interdépendance et leur utilité. Faites un schéma général dans votre tête ou sur un papier.
  4. Utilisez tous les sens : vue, ouïe, toucher.
    Répétez à voix haute, si possible dans un endroit où il y a un écho.
  5. Cherchez des exemples et des comparaisons.
    Expliquez ce que vous avez appris à quelqu’un, discutez-en avec lui.
  6. S’il s’agit d’apprendre  une langue ou de se remémorer un texte, profitez surtout du temps qui précède ou qui suit immédiatement le sommeil.
  7. Après 3 ou 4 lectures, essayez de « réciter ».
  8. Faites une révision 1 heure plus tard, 1 jour plus tard, le mois suivant.
  9. Soutenez l’intérêt évoquant les motivations : utilité, nécessité, but, idéal
  10. Détendez-vous et appréciez…

(D’après « Efficacité mentale sans fatigue », N. Irala, éd. Paulines, 1968)

Musclez votre concentration 

Muscler sa mémoire est plus simple qu’on ne le croit !

Rien n’est plus inégal, d’un individu à l’autre, que la capacité de concentration. En plus, elle varie suivant l’humeur, suivant le sujet, …

En moyenne, il nous faut 10 minutes avant d’atteindre un niveau de concentration profond et efficace. Cet
état productif dure environ 20 minutes, puis vient l’envie d’interrompre. Cette pause est d’une durée d’environ 10 minutes. Sur 40 minutes, 20 seulement sont donc effectivement efficaces alors que les 20 autres sont relativement improductives.

Pour vous concentrer mieux et plus longtemps, entraînez-vous à la gymnastique quotidienne, très simple, de la concentration :

->  Commencez par repérer vos habitudes de concentration. Combien de temps tenez-vous le coup avant que l’envie d’interrompre ne se manifeste ? Notez le temps, mesurez-le à plusieurs occasions pour établir une durée moyenne.

->  À la prochaine occasion, dès que l’envie d’interrompre (elle prend des formes différentes : boire un café, aller discuter avec quelqu’un, passer un coup de fil, etc.) vous prend, concentrez-vous 1 minute de plus, puis 2, puis 3.

->  Augmentez progressivement et volontairement la durée et, au bout de quelque temps, vous constaterez avec surprise que rester concentré, même 2 à 3 heures, n’est pas un exploit extraordinaire. Vous vous sentirez moins fatigué, vous gagnerez du temps et serez plus efficace.

 

Source de la deuxième partie de l’article :  ©MMXI-151 www.communicateurs-efficaces.com

Ex Assistante de Rédaction dans une boîte de Communication à Paris pendant près de 10 ans, je suis aujourd'hui une Rédactrice Web et Blogueuse Senior. Oui, j'ai bien dit "Senior" et fière de l'être ! Mes Clés du Bonheur - Le Blog Optimiste qui rend Heureux - Conseils et Astuces en Développement Personnel- Santé et Bien-être, Sexo, Psycho, Lifestyle - est le reflet de mon expérience de Vie. La partager avec vous est ma plus belle réussite ! Soyez donc fidèles à ce blog pour apprendre à comment devenir Heureux. A très vite donc !

2 commentaires

Vous pouvez me laisser un petit commentaire. Je réponds toujours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :