Les bienfaits des oignons et de l’ail

Des oignons pour résoudre de nombreux ennuis de santé !

On dispose à peu près toujours dans sa cuisine d’oignons et d’ail ! Légumes peu coûteux et disponibles toute l’année, découvrez la multitude des bienfaits que les oignons et l’ail peuvent vous apporter dans votre vie au quotidien… Et vous n’imaginez pas le nombre d’ennuis de santé qu’ils peuvent résoudre !

Tout est bon dans l’oignon !

 

Le site vulgaris-medical a partagé un échantillon de ses bienfaits : Un rhume ?

Coupez-le en deux et posez-le sur votre table de nuit !

Si vous êtes enrhumé, coupez un oignon en deux et posez-le sur votre table de nuit au moment de vous coucher. Évidemment, sur le moment, ça sent un peu fort (mais vous avez le nez bouché et, même dans le cas contraire, vous aurez vite fait de ne plus le sentir).

Grâce aux essences d’oignon qui se diffusent, vous pourrez bien dormir, le nez débouché, et, avec un peu de chance, votre rhume passera pendant la nuit !

Une fièvre importante : les pieds dans l’oignon !

L’oignon est un super moyen de faire baisser la fièvre (qui, si elle est utile pour chasser les microbes, peut devenir ennuyeuse quand elle monte un peu trop !).

C’est un ami lecteur de Rebelle-Santé de la premier heure, Henry, de Cannes, qui m’a envoyé ce remède il y a 15 ans, confirmé depuis par nombre de personnes qui l’ont essayé : « Dussé-je passer pour le sorcier de service ou pour un vieux radoteur, je ne peux résister au plaisir de vous faire connaître une recette de grand-mère provençale (une de plus…).

En cas de forte fièvre ascendante chez un enfant (10 mois/6,7 ans), hacher finement trois ou quatre gros oignons ordinaires ou blancs et confectionner un emplâtre copieux autour des pieds de l’enfant, l’emplâtre maintenu dans un linge à l’intérieur d’un sac plastique. Évidemment, le parfum que dégage cette préparation ne rappelle que d’assez loin Chanel No 5, Jolie Madame ou L’Air du Temps… Mais, pour avoir effectué cette “manip” sur mes propres enfants, j’ai chaque fois constaté une baisse de température spectaculaire en moins de deux heures. »

Vous pouvez aussi posez un oignon cru sur votre estomac, c’est également efficace, même si peut-être un peu moins rapide.

En sirop contre la toux

Émincez très finement 100 g d’oignons et faites bouillir dans 20 cl d’eau pendant dix minutes. Filtrez et ajoutez deux bonnes cuillères à soupe de miel. Mettez à nouveau sur le feu et laissez bouillir jusqu’à obtenir un sirop épais.Prenez-en deux à six cuillères à café par jour.

Ou bien : Dans un saladier, mettez une couche de gros oignons épluchés coupés en rondelles, une couche de sucre de canne roux, puis recommencez avec les oignons, le sucre… Laissez macérer plusieurs heures, un sirop liquoreux apparaît. Prenez trois à quatre cuillères à soupe dans la journée.

Ou en décoction Coupez trois ou quatre oignons en quartiers. Faites-les bouillir dans un demi-litre d’eau pendant dix minutes, puis filtrez. Buvez ce demi-litre dans la journée, par petits verres.

En cas de coupure :  Appliquez sur la blessure la fine pellicule qui sépare chaque couche de l’oignon : c’est un pansement antiseptique sans égal.

oignon
Oignon : en cas de piqûre d’insecte : notez-le pour l’été !

En cas de furoncle ou d’hémorroïdes : Faites cuire un oignon au four et appliquez sa chair (chaude pour soigner un furoncle, froide pour les hémorroïdes) sur l’endroit malade.

Pour calmer les bourdonnements d’oreilles : Imbibez un coton de jus d’oignon que vous glissez dans votre conduit auditif. Ce coton imbibé de jus d’oignon peut aussi être appliqué sur les dents malades et douloureuses.

En cas de piqûre d’insecte : notez-le pour l’été  : frottez avec un oignon coupé en deux pendant quelques minutes pour soulager.

En cas de migraine : Évidemment, on ne le fait que quand on n’a que ça sous la main, parce que ça fait pleurer et ça sent fort ! Mais c’est efficace : hachez de l’oignon cru et appliquez-le sur votre front.

En cas d’anémie, de fatigue, de bronchite, de fermentations intestinales, d’arthrose, de rhumatismes, de goutte et même de diabète, testez la cure d’oignons Voici la recette : faites bouillir 1 litre d’eau, versez-le sur quatre gros oignons coupés en morceaux, laissez reposer trois à quatre heures, passez et buvez ce litre au cours de la journée. On peut suivre cette cure pendant quinze à trente jours. Il faut faire la préparation la veille.

En cas de constipation : Faites cuire dans un litre d’eau un gros oignon pendant dix minutes. Retirez du feu et ajoutez une cuillère à soupe de miel et le jus d’un citron bien mûr. Buvez le contenu de la bouteille avant votre petit déjeuner pour un effet radical. Cela demande un peu de courage lorsque l’on n’est pas habitué, mais pourquoi pas…

Boire ainsi beaucoup dès le matin est un excellent moyen de lutter, non seulement contre la constipation, mais aussi contre l’hypertension.

Pour digérer : Quand vous êtes dérangé après un gros repas, faites cuire un gros oignon émincé dans un demi-litre d’eau avec un couvercle sur la casserole. Passez à la moulinette et buvez le tout. Dans les trois à quatre heures qui suivent, tout rentre dans l’ordre.
Contre la grippe : Dès les premiers signes (fatigue, courbature, fièvre…), préparez votre macération d’oignon : laissez tremper deux oignons coupés en petits morceaux dans un demi-litre d’eau pendant deux ou trois heures (ou toute une nuit) puis filtrez. Prenez un verre après le déjeuner ou le dîner et un autre au moment de vous coucher.

L’oignon contient une puissante huile essentielle à la fois antivirale et antiseptique.

En cas d’otite : Faites de la purée d’oignons crus et appliquez-la en cataplasmes autour de l’oreille en renouvelant toutes les trois heures pour obtenir un effet décongestionnant.

En cas de panaris : Placez un oignon dans une casserole avec un peu d’eau et faites frissonner sans bouillir. Retirez l’oignon de l’eau, ouvrez-le en deux et laissez-le légèrement tiédir. Mettez le doigt à l’intérieur de l’oignon. Attendez une dizaine de minutes, puis désinfectez. Recommencez l’opération deux fois par jour, le matin et le soir jusqu’à ce que le panaris ait mûri et soit percé.

Pour faire disparaître les verrues : Creusez un oignon et remplissez-le de gros sel : frottez vos verrues matin et soir avec le liquide qui s’écoule de l’oignon.

Oignons et odeur !

oignons
Pour ôter l’odeur de l’oignon sur ses mains, il suffit de passer ses doigts sur le côté plat de la lame, sans se couper !

 

Après avoir épluché des oignons, l’odeur sur les doigts est difficile à faire partir et un simple lavage des mains ne suffit pas. Il suffit de passer la lame d’un couteau sur ses doigts (sans se couper !) ou tout autre objet métallique pour s’en débarrasser.

 

L’ail serait aussi une bonne protection contre plusieurs maladies

« Qui a de l’ail dans son jardin n’a pas besoin de médecin », ce proverbe résume bien toutes les vertus que l’on reconnaît à l’ail depuis l’antiquité. Hippocrate, père de la médecine moderne, le considère même comme un médicament.

ail
L’ail est excellent pour la santé !

L’ail est riche en vitamines PP, B1, B2, C, B5, B6, en sels minéraux et en oligoéléments tels que calcium, fer, zinc, sélénium, potassium, phosphore, manganèse, bore, cuivre, nickel, molybdène, iode ainsi qu’en soufre.

À savoir que le soufre est un élément chimique qui a des propriétés de chélateur, c’est-à-dire qu’il s’accroche aux particules toxiques qui sont présentes dans l’organisme, les métaux lourds notamment, et les drague hors du corps.

L’ail cru contient une enzyme, « l’alliinase », qui réduit de moitié l’incidence de cancer de l’estomac, du côlon et du rectum.

C’est la conclusion qu’ont établie 5 études scientifiques. Certains chercheurs pensent que les composés sulfurés contenus dans le germe de l’ail bloqueraient la prolifération des cellules cancéreuses. La consommation régulière d’ail peut être une protection contre le cancer. Les doses conseillées sont d’environ 3g, à savoir une gousse par jour. À noter que c’est dans le germe que l’on retrouve la plus grande concentration des principes actifs de l’ail.

 

Source : coucher moins bête.fr 

Vous avez aimé ? Likez et Partagez !

Qui suis-je ?

Marie Da Cruz

Fille de pub et de com, Marie Da Cruz est la fondatrice de Mes Clés du Bonheur – Conseils et Astuces pour être Heureux et donner (enfin !) un Sens à sa Vie. Sur son blog, elle partage avec vous ses expériences de vie et son indéfectible optimisme ! Laissez-vous guider, vous ne serez pas déçus…

Si vous êtes intéressés, elle est à votre service  pour établir un partenariat, un échange de liens ou de la rédaction d’articles, publiés et diffusés sur son blog.

Vous les adorez !

Mes Clés du Bonheur

Elle est pas belle la vie

Ne remettez jamais à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd’hui.

N’oubliez pas de dire Je t’aime et Merci, ces mots si courts et si importants, pour ne pas avoir à dire un jour… « Ah! Si j’avais su !
J’aurais dû lui dire que je l’aimais et que je l’apprécias. »
Moi je vous le dis Je vous aime et Merci. Merci d’être là !

D’autres Conseils !

Instagram

@lesbonnescles sur Twitter

Hellocoton de Femme Actuelle

Merci pour le café, vous êtes Super !

cela sert à récompenser le travail accompli sur ce blog !

Horaires & information

Consultation d'une heure par email - 50€
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sur RdV par email
Fermé le dimanche et lundi
Paypal sécurisé

3 Comments

  1. 30 juin 2014
    Reply

    I think this is among the most significant info for me. And i’m glad reading your article.

    But should remark on some general things, The site style is ideal,
    the articles is really great : D. Good job, cheers

  2. katleen
    21 mars 2014
    Reply

    Woah! I’m really enjoying the template/theme of
    this blog. It’s simple, yet effective. A lot of times it’s hard to get
    that « perfect balance » between superb usability and appearance.

    I must say you’ve done a great job with this. Also, the
    blog loads very fast for me on Chrome. Superb Blog!

    • Merci Katleen ! Très heureuse de t’avoir comme lectrice sur ce blog !

Qu'en pensez-vous ? Laissez-moi un petit commentaire