Comment se reconstruire et être heureuse après une relation avec un pervers narcissique ?

pervers narcissique

Tout le monde n’a pas la chance d’être heureux en amour. De nombreuses femmes croisent le chemin d’un pervers narcissique au cours de leur vie. Cette relation toxique laisse des traces et il est parfois difficile de s’en sortir. Comment se reconstruire et être heureux après une relation avec un pervers narcissique ? C’est justement ce que nous explique Solenn Quénet, experte en troubles de la personnalité toxique.

Reconnaître un pervers narcissique

Pour contrôler une femme, un pervers narcissique utilise plusieurs stratagèmes. Il commence tout d’abord par l’éloigner de tout son entourage. Elle se retrouve ainsi seule avec lui. Très souvent, la femme en couple avec un pervers narcissique est financièrement dépendante de lui. C’est une façon pour lui de se dire qu’elle sera obligée de rester avec lui car elle ne pourra pas s’en sortir seule. Il peut également la rabaisser et lui dire qu’elle ne rencontrera jamais personne d’autre.

Finalement, un pervers narcissique va utiliser le point un peu faible de la femme pour la faire douter, la manipuler et amplifier ses peurs. Lorsque la femme a compris qu’elle était victime d’un pervers narcissique, il sera plus simple pour elle de sortir de cette relation toxique. Il ne faut surtout pas se sentir coupable.

relation toxique
Comment vous débarrasser d’un pervers narcissique ?

Ne plus avoir de contact

« Lorsqu’une femme quitte un pervers narcissique, il est indispensable qu’elle n’ait plus aucun contact avec lui. Même si c’est difficile, il faut absolument le faire. » nous rappelle Solenn Quénet de https://sospn.fr, experte en trouble de la personnalité narcissique.

Cela passe par bloquer la personne sur les réseaux sociaux, supprimer le numéro de téléphone, ne pas répondre aux appels, aux mails ou aux messages. La communication doit être totalement coupée. Répondre à un pervers narcissique une fois la relation terminée empêche de se reconstruire et d’être heureuse. Il ne faut pas hésiter à changer de numéro de téléphone et à couper les ponts avec les éventuels amis en commun.

Ne plus repenser au passé

Lorsque la relation toxique est terminée, il ne sert à rien de ressasser le passé. Si une femme passe au temps passé avec un pervers narcissique, elle peut ressentir de la haine, de l’amertume ou de la colère. C’est compréhensible mais repenser à tout cela n’aide pas à se reconstruire.

Pour avancer et être heureuse, il ne faut plus penser au passé mais plutôt envisager un avenir plus radieux sans ce pervers narcissique à ses côtés. Cette relation toxique peut être perçue comme une expérience qui fait évoluer. Le plus important est de comprendre ce qu’il s’est passé pour ne plus refaire les mêmes erreurs. Il faut transformer le négatif en positif.

Ne pas s’isoler

Pour se reconstruire et être heureuse après une relation toxique, il faut savoir bien s’entourer. La majorité des pervers narcissiques obligent les femmes à couper les ponts avec sa famille et ses amis. Il est donc temps de reprendre contact avec eux et de passer de bons moments ensemble. La femme peut retrouver une vraie vie sociale, aller au restaurant, se faire plaisir, débuter une activité sportive ou artistique… L’idée est de se faire plaisir et de prendre du temps pour soi. Ce sont des petites choses qui vont amorcer cette nouvelle vie sans ce pervers narcissique.

S’exprimer

Pour se reconstruire et être heureuse après une relation toxique, il faut oser en parler et communiquer. Libre à la femme de choisir la méthode qu’elle souhaite. Elle peut en parler à son entourage proche, à un professionnel, à des membres d’une association… Il faut réussir à mettre des mots sur cette relation toxique passée pour pouvoir avancer. Certaines préféreront coucher sur le papier le passé. D’autres encore préfèrent méditer. Chaque femme doit trouver la méthode qui lui convienne le mieux.

Se reconstruire et être heureuse après une relation toxique est difficile mais faisable et essentiel. Il faut souvent du temps et des proches qui nous tendent la main. Il ne faut surtout pas rester avec un pervers narcissique et sortir au plus vite de cette relation toxique.

Vous en pensez quoi, vous ? Laissez-nous un petit commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :