Comment rendre les obsèques moins chères ?

enterrement

Les obsèques d’un défunt sont toujours très onéreuses. Pourquoi et comment réduire leur coût sans que cela impacte certaines prestations ? C’est par ici.

Certains disent qu’il ne faut pas compter les dépenses pour offrir un enterrement digne à un proche décédé. D’autres, en revanche, se disent qu’il ne serait pas inconvenant de se limiter au strict minimum. Si vous êtes plutôt de l’avis de la seconde catégorie de personnes, nous allons vous donner quelques pistes pour y parvenir.

Comprendre les postes de dépenses lors des obsèques

Lorsque vous perdez un proche, vous devez obligatoirement vous occuper de ses funérailles. Vous êtes cependant libre de choisir le type de funérailles que vous allez lui offrir. Si vous souhaitez avoir un aperçu de funérailles réussies, vous pouvez visiter la page suivante.

En France et dans la plupart des pays européens, vous devez faire appel à un service de pompes funèbres. Cette agence est, soit rattachée à la commune soit une agence privée. En effet, cela fait presque 30 ans que ce secteur est libéralisé. Les agences rattachées aux communes n’existent presque plus, sauf dans les petites villes où aucune agence privée n’est présente.

Quelles sont les prestations facturées ?

Lorsque vous faites appel à une agence de pompes funèbres, cette dernière va vous facturer ses prestations. Il faut alors faire la distinction entre les prestations obligatoires et les prestations secondaires. Les prestations obligatoires concernent :

  •     La fourniture du cercueil ou de l’urne selon le cas ;
  •     La fourniture de la plaque d’identité ;
  •     Les démarches administratives pour les funérailles ;
  •     Le transport de la dépouille jusqu’aux funérailles ;
  •     La fourniture et la conception des compositions florales ;
  •     L’organisation de la cérémonie des obsèques.

Des prestations secondaires qui ont un coût

L’agence proposera ensuite une liste de prestations secondaires comprenant par exemple :

  •     La fourniture de la plaque mortuaire ;
  •     La conception et la diffusion des avis de décès et des remerciements de décès ;
  •     L’organisation d’une cérémonie religieuse ;
  •     La fourniture de véhicules pour les membres de la famille, etc.

En réalité, la liste est encore très longue. Si vous souhaitez offrir à votre proche un enterrement plus travaillé, avec davantage d’options par rapport au strict minimum, choisissez des éléments complémentaires dans cette liste.

obsèques
Prenez en compte certaines prestations coûteuses lors des obsèques d’un proche

Bien comparer les prix avant les obsèques d’un défunt

Même si les tarifs des agences funéraires sont balisés par les textes de loi, elles ne pratiquent pas toujours les mêmes politiques de prix. En réalité, c’est surtout sur les prestations annexes que les prix varient d’une agence à une autre. C’est pourquoi il est nécessaire et conseillé de toujours comparer les prix.

Le premier réflexe est donc de demander un devis à plusieurs agences. Normalement, ces dernières ne font pas de publicité. Leurs contacts sont seulement affichés dans des hôpitaux, des bureaux de l’administration communale, des cimetières, etc. Rien ne vous empêche de tous les contacter et de leur demander un devis. La loi met à la disposition de la famille six jours pour organiser les obsèques. Vous avez largement le temps de recevoir toute une liste de devis. Généralement, ces derniers arriveront assez vite puisque les agences vont se dépêcher de vous les envoyer.

Un devis selon un modèle type gouvernemental

Attention, vous ne devez pas vous contenter du total des prix pour comparer les devis. Étudiez-les ligne par ligne. Depuis 2008, la loi oblige les agences funéraires à fournir un devis selon un modèle type établi par le ministère de l’Intérieur. Il vous sera facile de comparer les prix. La différence viendra également des services que l’agence souhaite offrir en plus des prestations obligatoires.

Il faut également faire attention à certaines prestations non obligatoires. Si le défunt est mort à son domicile par exemple, il n’est pas nécessaire de le déplacer. La mise en bière peut s’effectuer sur place. C’est également le cas s’il est mort en EPHAD. D’ailleurs, un grand nombre de ces établissements possèdent ce qu’on appelle un reposoir qui est réservé pour les décès. Enfin, s’il est mort à l’hôpital, il peut reposer 3 jours dans la chambre mortuaire, gratuitement. Sachez aussi que les soins de conservation ou les soins qui ont pour but de ralentir la décomposition du corps sont facultatifs.

S’occuper de certaines prestations lors d’obsèques

La famille a le droit de prendre en charge certaines des prestations secondaires. Il faut seulement trouver des personnes fiables pour s’en charger malgré le choc. La famille peut alors choisir elle-même ses fournisseurs au lieu de se fier uniquement aux offres proposées par l’agence funéraire. Elle peut par exemple commander les plaques funéraires, les cartes de remerciements, les fleurs, le photographe, etc.

Puis, d’un autre côté, il est aussi possible de réduire les coûts grâce à des techniques plus radicales. Le cercueil en carton en est un exemple typique. En effet, pour une crémation, il est normal qu’on puisse considérer qu’un cercueil en bois serait un gaspillage. S’orienter vers un cercueil en carton est à la fois un geste écologique et une technique plus économique.

Vous en pensez quoi, vous ? Laissez-nous un petit commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :