voyance
Spiritualité

Quelle est la différence entre un médium et un voyant ?

En quête de réponses subliminales, certaines personnes ont recours aux services des voyants et des médiums. Bien que ces deux professionnels semblent évoluer dans la même sphère, il n’en demeure pas moins que leur rôle est différent à bien des égards. La confusion créée autour de ces deux métiers entrave la compréhension de leurs aptitudes respectives. Pour mieux appréhender ces deux notions, découvrez dans cet article la différence majeure entre un médium et un voyant.

Voyant et médium : des concepts différents

Afin de comprendre les subtilités de la voyance et de la médiumnité, il est important de savoir de quoi il en retourne concrètement.

Le voyant

Les spécialistes des arts divinatoires se prêtent à dire que nous disposons tous de facultés psychiques à communiquer avec le surnaturel. Ainsi, pendant que les dons de la plupart d’entre nous restent endormis, pour d’autres, ils révèlent des suites à un évènement bouleversant. On y retrouve ici le voyant.

Il s’agit d’une personne dotée d’une capacité de perception extrasensorielle qui lui permet de lire le passé, le présent et le futur d’un tiers. La voyance trouve son origine dans les temps anciens, notamment à l’époque des Grecs. Durant cette ère, l’art de prédire l’avenir ou de percevoir des bribes du passé était interprété comme une réponse des dieux à la suite d’une prière ou sollicitation.

Aujourd’hui, la voyance est considérée comme une pseudoscience qui permet de capter des informations au travers de flashs ou de ressentis. Il s’agit donc d’un art divinatoire qui au départ prend l’allure d’un simple don. Ce dernier est développé au fil du temps par le voyant pour venir en aide à tous ceux qui sont dans le besoin. Si vous êtes à la recherche de réponses pour guider vos actions présentes et à venir, vous pouvez consulter Klarys Voyance, un service de voyance en ligne, pour trouver l’aide qu’il vous faut.

spécificités d'un voyant
Ne pas confondre voyant et médium

Le médium

Le médium est avant tout un intermédiaire, car il se retrouve à la frontière de deux mondes : celui des vivants et des morts. Sa capacité lui permet entre autres d’entrer en contact avec des esprits ou des entités à la demande d’un vivant. On dit alors qu’il s’agit d’une personne sensible aux manifestations provenant d’entités supérieures ou invisibles aux communs des mortels.

La médiumnité est un don de naissance qui confère à une personne une grande force psychique lui permettant de communiquer avec l’au-delà. Il est donc capable de servir de canal à un esprit pour lui permettre de dialoguer avec une personne qui est encore vivante. Il peut aussi interpréter les messages qu’il reçoit afin de les transmettre au concerné.

Une première différence dans la compréhension de ces deux arts divinatoires réside donc dans leur définition respective, mais il y a d’autres éléments à prendre en considération.

Le voyant et le médium : les méthodes utilisées

La consultation avec un voyant et un médium diffère en raison des méthodes respectives qu’ils emploient. Il est donc nécessaire de souligner que le voyant utilise des supports tandis que le médium n’en fait pas usage.

On retrouve alors dans les outils les plus prisés par le voyant les cartes dont l’interprétation apporte des réponses à des interrogations formulées. La pendule divinatoire, le tarot, le marc de café, les runes, les cauris et le Yi King sont les autres outils que le voyant utilise. Ces derniers sont indispensables dans l’exercice de son métier, car ils permettent d’affiner les prédictions.

De son côté, le médium capte le fluide énergétique provenant d’un tiers au cours de la séance sans utiliser de support divinatoire. Sa particularité est d’entrer en transe pendant quelques secondes ou minutes pour obtenir l’information demandée. Cette dernière peut être très précise ou vague en fonction de l’esprit qui est sollicité.

Le voyant et le médium : avec qui entrent-ils en contact ?

L’un des faits les plus importants est le genre d’entités avec lesquelles ces deux professionnels du paranormal entrent en contact. À ce titre, le médium n’interagit qu’avec des esprits de l’au-delà. Il n’est pas capable d’influer directement sur les vivants. Les réponses qu’il obtient durant ses séances sont donc issues des bribes d’informations que les esprits souhaitent ou non lui communiquer.

Toutefois, il est essentiel de rappeler que ces esprits peuvent être bienveillants ou malfaisants. Il revient alors au médium de les distinguer afin d’écarter ceux dont le but est de nuire.

Le voyant de son côté n’a pas la capacité d’entrer en contact avec les défunts ou des entités. Il se connecte aux fluides spirituels des vivants afin de ressortir les informations recherchées. Contrairement au médium, il ne peut pas servir de passerelle entre le monde des vivants et celui des morts. C’est la raison pour laquelle on se réfère au médium pour converser avec un défunt et un voyant pour obtenir des orientations pour le futur.

différence voyant et medium
La chiromancie est l’art de lire les lignes de la main

Les différents types de médium et de voyants

Ces deux arts divinatoires se distinguent également par les différents dons qu’ils peuvent avoir. Il existe donc différents types de voyants et de médiums dont les fonctions varient suivant leurs aptitudes.

Le voyant et ses spécialités

À travers sa pratique des sciences divinatoires, le voyant peut être un cartomancien ou tarologue. Ses prédictions résident donc dans sa capacité à lire et à interpréter les cartes ou le tarot.

On retrouve également les astrologues qui se basent sur l’alignement des planètes dans l’exercice de leur métier. Pour finir, il existe aussi les magnétiseurs dont le but est de soigner leurs patients grâce au transfert d’énergie.

Le médium et ses spécialités

Il existe différents types de médium parmi lesquels on peut citer :

  • le médium parlant qui prête sa voix aux esprits,
  • le médium auditif qui entend les esprits et les entités,
  • le médium clairvoyant qui a la capacité de voir dans l’invisible,
  • le médium sensitif qui perçoit des émotions fortes durant les séances,
  • le médium écrivain qui répond à des questions en entrant dans un état de transe.

En définitive, la différence entre le voyant et le médium réside aussi bien dans leur définition, leurs dons que dans les méthodes qu’ils utilisent. Vous pouvez désormais différencier ces deux praticiens dans l’exercice de leur métier.

(Visited 22 times, 1 visits today)

Si vous avez aimé l'article, laissez-nous un petit commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :