Bien-être : Comment être plus heureux grâce à la luminothérapie ?

Chaque saison vient avec sa température et son atmosphère particulière. Nous vivons donc ces réalités naturelles sans avoir le choix : parfois ensoleillé et tantôt plus froid.

Certaines personnes ne pouvant pas résister au manque de soleil comme en hiver ou en automne tombent malades : c’est le mal-être saisonnier. Alors que le corps humain a besoin de lumière naturelle pour résister face aux diverses pathologies, une méthode de renforcement saisonnier a vu le jour : la luminothérapie. C’est un univers que nous devons absolument découvrir pour vivre heureux.

La luminothérapie, un principe de soulagement basé sur les bienfaits du soleil

luminothérapie
La luminothérapie permet de palier au manque de soleil

Comme toute thérapie, la luminothérapie vise à apporter soulagement et bien-être durable. Comme son nom l’indique, elle se base sur la lumière pour pallier le mal-être lié au déficit lumineux. Le principe est donc simple, il s’agit d’une méthode basée sur l’utilisation d’une lumière qui referme en réalité tous les bienfaits que peuvent procurer les rayons du soleil.

La luminothérapie pour renforcer notre système

Puisque nous vivons un quotidien entre maison, transport et bureau, la thérapie de la lumière s’avère être une solution qui renforce notre horloge biologique et nos hormones du sommeil. Selon cette page https://www.lampe-de-luminotherapie.com/, la luminothérapie apporte la totalité du spectre lumineux dont le corps humain a besoin. Cependant, un manque de ce spectre conduit à plusieurs maux tels que :

  • La dépression saisonnière ;
  • Les troubles de sommeil ;
  • La fatigue ;
  • Les maladies physiques et psychologiques.

En outre, la luminothérapie concerne les personnes qui ont un équilibre émotionnel fragile ainsi que les personnes qui travaillent en internet. C’est-à-dire ceux qui bénéficient moins de la lumière de la journée. Pour ceux qui bénéficient des quelques rayons solaires à travers leurs occupations quotidiennes, il est plus facile pour eux de traverser les périodes comme l’automne et l’hiver.

La luminothérapie : les outils qu’il faut pour jouir de cette pratique

Face à la métamorphose de la saison au cours d’une année, il faudra s’adapter d’une manière ou d’une autre à combler le manque d’ensoleillement avec une lumière artificielle considérable. Toutefois, pour jouir de cette alternative, il est conseillé d’utiliser soit une lampe de luminothérapie, une ampoule ou un simulateur d’aube.

La lampe luminothérapie

De prime abord, il existe plusieurs types de lampes luminothérapie. C’est pour cela qu’il s’avère important de choisir une lampe en fonction du type d’utilisation. L’unité de mesure étant le « lux », il faudra une thérapie constante de 30 minutes avec une exposition lumineuse de 2500 jusqu’à 10000 lux. De toute façon, l’intervention d’un spécialiste s’avère nécessaire.

Une ampoule lumière de jour

Les ampoules se déclinent aussi sous plusieurs modèles. Mais le plus important à ce niveau se retrouve dans la qualité de la luminosité. Le but recherché ici est d’offrir à la pièce un éclat semblable à celui du jour. Dans ce cas, le spectre lumineux idéal est fourni et l’organisme retrouve toute sa vitalité.

Le simulateur d’aube

Il s’agit d’une technique de la luminothérapie qui consiste à simuler le lever du soleil. Très utilisé de nos jours, le simulateur de l’aube à de nombreux bienfaits sur notre humeur. C’est donc une possibilité qui permet de donner un aspect naturel à la chambre à coucher avec un éclairage graduel comme s’il s’agissait d’un vrai lever de soleil. Cela permet ainsi d’améliorer le réveil et constitue de ce fait un véritable antidépresseur.

La luminothérapie : un parfait choix pour résoudre plusieurs maux

Il faut reconnaitre que la luminothérapie constitue un allié fiable pour résoudre nos différents maux liés au manque de soleil. En réalité, ce manque de soleil est très souvent à la base de plusieurs malaises comme les courbatures, les maux de tête, les céphalées dont on ignore souvent les causes. Cependant, la thérapie de la lumière permet aussi de lutter contre la dépression saisonnière (un dérèglement de l’organisme).

Utilisée aussi de façon préventive, cette technique constitue aussi des barrières à ces troubles et procure une intense satisfaction. De plus, cette thérapie permet de lutter contre les symptômes du blues hivernal. C’est-à-dire la baisse de moral, la fatigue intense et irrégulière, le réveil difficile et le besoin de sommeil.

luminothérapie
Quand la lumière naturelle se fait rare, faites appel à la luminothérapie !

Les méthodes pour réussir la luminothérapie

Pour réussir une bonne cure de luminothérapie, il faut dans un premier temps consulter un médecin pour diagnostiquer les causes des malaises. C’est sur cette base que ce dernier pourra prescrire l’appareil qu’il faut pour le traitement de la dépression ou du malaise en question. Toutefois, la disposition de l’appareil de luminothérapie influe largement sur le traitement.

Il faut donc placer de prime abord l’appareil face au visage. Des mouvements de l’outil en direction du visage sont recommandés avec une distanciation de 40 cm des yeux. Cependant, il est conseillé de faire les bains de lumières de préférence le matin avec une durée raisonnable entre 1 à 2 heures. Il faut donc que le flux pénètre correctement les yeux pour réussir efficacement cette thérapie.

En somme, la luminothérapie permet de renforcer le cops humain dépourvu de soleil à travers un apport lumineux renfermant les flux indispensables. Toutefois, les conseils d’un médecin sont recommandés pour mieux comprendre chaque étape dans ce processus.

Vous en pensez quoi, vous ? Laissez-nous un petit commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :