Douleurs testiculaires : quand faut-il s’en inquiéter ?

douleurs testiculaires

En cas de douleurs testiculaires, n’hésitez pas Messieurs, à consulter un médecin qui déterminera avec précision, s’il s’agit d’une torsion testiculaire ou pas. Car oui ! Que vous le vouliez ou non, vous aussi, vous avez vos petits problèmes de santé ou de douleur au niveau de vos parties intimes. Et ce notamment, en ce qui concerne vos testicules.

Pourtant, rares sont encore les hommes qui osent en parler en toute liberté ou qui ne se plaignent pas quand ils ont mal aux coucougnettes. Pourquoi une telle attitude ? Et quand faut-il réellement s’en inquiéter ? Eléments de réponse sur ce sujet, à la suite.

Douleurs testiculaires : quelles en sont les raisons ?

Les testicules chez un homme sont pour la plupart d’entre-eux, particulièrement sensibles. En effet, n’ayant rien pour les protéger car ils sont dans une fine enveloppe, à l’extérieur du corps, ceux-ci sont d’autant plus fragiles qu’ils sont riches en vaisseaux sanguins et en nerfs.

C’est pourquoi, lors d’une douleur aigüe ou chronique, ressentie au niveau de vos roubignoles, il va de soi qu’il faut s’en occuper rapidement. Non pas que cela soit forcément grave mais parce qu’il peut s’agir tout simplement d’un problème plus sérieux comme une MST (Maladie Sexuellement Transmissible), une inflammation de la prostate ou encore, un souci digestif ou urologique. Mais pas seulement.

Les causes peuvent être également multiples et diverses, comme dans le cas d’une torsion testiculaire par exemple, d’une hernie inguinale, d’un cancer des testicules, des pierres aux reins ou suite à un traumatisme ou à un choc au niveau de vos roupettes.

Alors, comment savoir si on a une torsion testiculaire et que faut-il faire pour y remédier ? Nous allons tout vous expliquer.

Quels sont les signes anormaux des douleurs testiculaires

Le mieux à faire, en cas de gonflement anormal de vos bourses ou si vous ressentez soudainement une douleur terrible ou insupportable au niveau de votre appareil génital… C’est de consulter aussitôt un spécialiste, tel qu’un urologue ou un sexologue ou de vous rendre de toute urgence, à l’hôpital. Notamment en cas de :

  • Testicule gonflé ou qui pend trop bas
  • Une atroce douleur dans le bas de l’abdomen
  • Un besoin irrépressible et fréquent d’uriner
  • Une bourse qui remonte anormalement
  • Des nausées, des vertiges et des vomissements
torsion du testicule
La torsion du testicule est fréquente chez les 12-25 ans

Quand les bijoux de famille se tordent ou se bloquent

Mais pourquoi et surtout, comment ce problème survient-il ?

En fait, la torsion testiculaire peut surgir sans cause particulière et à tout âge. Elle est cependant plus fréquente chez les mecs de 12-25 ans. Autrement dit, la torsion du testicule surgit lorsque l’un de vos roustons tourne et que le cordon spermatique se tord.

Du coup, le sang n’arrivant plus à irriguer le testicule (ischémie), cela va entraîner un blocage complet ou partiel du flux sanguin vers les valseuses et le scrotum. Il suffit donc que l’artère unique (cordon qui alimente les bourses) soit bouchée, pour perturber l’irrigation sanguine et entraîner ainsi, une douleur intense et sévère.

Sans oublier que le scrotum sera lui-aussi gonflé. Ce qui vous donnera également l’impression que vos petites roupettes sont plus grosses que d’habitude. Le tout, devenant extrêmement sensible, bien entendu.

Torsion testiculaire : quand faut-il s’alarmer ?

C’est pourquoi, au vu de tous ces symptômes relativement sérieux et importants pour votre santé, la torsion testiculaire n’est pas à prendre à la légère. Elle requiert incontestablement une attention médicale rapide, voire immédiate, afin de restaurer le flux sanguin vers les parties génitales touchées.

Vous ne devez pas par conséquent, attendre la dernière minute pour vous faire examiner par un professionnel ou pour vous tracasser. Demandez de l’aide dès que vous sentez une douleur soudaine et lancinante, vous transpercer. Si vous devez subir une opération chirurgicale pour éviter la nécrose du testicule… Sachez qu’elle doit être faite pour la plupart des interventions, dans les six heures qui suivent le diagnostic.

Sinon, vous risquez de dire « bye bye » à l’une de vos petites boules ou à l’une de vos petites roubignolles… Et ça… Ça serait dommage, non ?

douleurs testiculaires
N’attendez pas : prenez soin de votre appareil génital pour éviter les complications médicales !

Examinez vos douleurs testicules pour ne plus souffrir

Par conséquent, inspectez ou examinez régulièrement vos testicules (en solo ou à deux), afin de détecter une quelconque anomalie et surtout avant que les choses n’empirent ou ne dégénèrent davantage. Vous préserverez ainsi vos belles petites boules ou vos beaux bijoux de famille, intacts et en parfaite santé. Ce qui vous rendra très certainement très heureux pour votre propre bonheur mais aussi, ne l’oublions pas, celui de Madame ! Pensez-y donc.

Vous en pensez quoi, vous ? Laissez-nous un petit commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :