Couple

Couple : quand consulter le psy ?

Dans la vie d’un couple, les relations amoureuses ne sont pas toujours au beau fixe. Des crises et des difficultés peuvent survenir et mettre à mal l’équilibre et le bon fonctionnement du couple. Pour s’en sortir, il s’agit d’être capable de gérer les différents conflits.

Lorsque vous vous sentez dépassés par les événements et les problèmes, il est nécessaire de demander l’aide d’un expert. Quand un couple doit-il consulter un psy ? Nous vous répondons dans cet article.

Le manque de communication : se faire accompagner par un psychopratricien

Un couple, c’est deux personnes qui apprennent à se comprendre et à gérer les conflits ensemble. Malheureusement, cela ne sera pas possible sans une bonne communication. Pour qu’une relation fonctionne, le dialogue doit être présent. Si au début de votre relation, parler entre vous était une chose aisée et naturelle, cette situation peut changer au fil du temps.

Le manque de communication ne se limite pas seulement au dialogue. Il s’étend aussi à l’empathie que vous avez l’un pour l’autre. L’un de vous n’a plus assez d’empathie envers l’autre ? Vous êtes incapable de comprendre votre partenaire ? Il serait peut-être temps de demander l’aide d’un spécialiste.

Vous pouvez par exemple consulter un psychopraticien, qui va travailler avec votre couple pour rétablir une communication claire entre vous.

Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus sur le genre de thérapie qu’un psychopraticien propose. Ce spécialiste pourra vous accompagner dans le cadre de thérapies courtes et efficaces (6 à 10 séances en général), en ayant notamment recours à l’hypnose, à la PNL, à des mouvements oculaires opportuns. Il sera votre allié pour vous aider à retrouver confiance en vous guidant à travers des sessions de dialogues, lesquels permettront de faire ressortir les points à travailler et les axes d’amélioration possibles.

thérapie de couple avec psychopraticien
La consultation avec un psy est parfois nécessaire au sein du couple.

Les problèmes sexuels

L’harmonie des relations intimes est très importante pour la stabilité du couple. En effet, les caresses, les baisers et les relations sexuelles sont des moyens pour exprimer ce que l’un ressent envers l’autre. Mais pas seulement ! Ils permettent aussi à chacun de se sentir aimé et unique.

Des problèmes sexuels, comme l’éjaculation précoce, le vaginisme, l’anorgasmie et le manque de libido, peuvent nuire à cette entente sexuelle. Parfois, ils entraînent même un malaise au sein du couple. Ces difficultés sexuelles provoquent également un mal-être chez la personne concernée.

La plupart du temps, les couples ont du mal à faire face à ces problèmes. Certains s’adressent à un thérapeute, dont la mission consiste à les aider à affronter cette période avec lucidité.

La déception de la vie commune

La déception de la vie commune fait aussi partie des problèmes fréquents au sein d’un couple. En effet, au début de leur rencontre, les couples créent une image de ce qu’est la vie à deux. Chacun projette une image du partenaire dans la vie commune. Ces clichés se transforment souvent en une attente, parfois peu réaliste. Une fois le couple confronté à la réalité, tout bascule. Le fait est que cette même réalité ne répond pas forcément à ses attentes.

Cette circonstance constitue souvent une source de frustration et d’incompréhension au sein du couple. Les cas les plus complexes se terminent par un divorce. Avant que la situation ne dégénère, faites appel à un professionnel pour accompagner votre couple. Sa mission consiste principalement à vous aider à gérer cette insatisfaction portée sur l’autre.

Le désaccord sur l’éducation des enfants

Les enfants sont des cadeaux pour un couple. Être parent, c’est l’une des meilleures expériences humaines. Mais l’éducation des enfants peut être une source de désaccord au sein d’un couple. La raison est simple : chacun a été élevé de façon différente. Il a donc ses propres valeurs éducatives qu’il a tendance à imposer à son propre enfant, sans tenir compte de celles de son partenaire.

On considère souvent ce genre de problème comme anodin. Pourtant, il porte réellement atteinte à la solidité du couple, surtout si chacun campe sur ses positions. À ce moment-là, la thérapie de couple s’avère très utile.

Un événement traumatisant

Des événements traumatisants, comme le deuil, la maladie et l’accident, peuvent provoquer une crise existentielle. Ce type de problème personnel influe inévitablement sur le bien-être du couple.

L’autre ne peut pas forcément aider son partenaire à traverser cette mauvaise période. Il aura également du mal à gérer les problèmes conjugaux ou relationnels afférents. À ce stade, il est préférable de demander l’aide d’un psy. Il vous aidera à extérioriser vos émotions et à affronter chaque situation.

psychopraticien pour problèmes de couple
Parler des problèmes de couple avec un professionnel ne peut que vous aider à aller mieux.

Les difficultés financières

Vous êtes au chômage ? Votre couple ou votre foyer traverse des difficultés financières ? Ces problèmes peuvent aussi altérer votre vie de couple. Effectivement, l’incapacité de bénéficier d’une certaine stabilité financière engendre l’impression d’un futur incertain. La principale cause est que le but partagé et les projets communs ne sont jamais atteints.

La situation peut très vite s’aggraver, poussant chacun à se demander s’il doit encore rester avec l’autre. Il ne faut pas prendre ce type de problème à la légère. Au contraire, dès la moindre difficulté, consultez un spécialiste qui vous aidera et vous conseillera. En effet, dans de telles circonstances, le rôle du thérapeute consiste à aider les couples à mieux vivre l’épreuve qu’ils traversent afin que celle-ci n’affecte pas leur relation conjugale.

Le déroulement d’une séance avec un psychopraticien

Chaque psychopraticien propose une séance sur mesure pensée pour chaque patient. Néanmoins, les consultations se déroulent généralement comme suit.

On consacrera la première séance à la rencontre entre le praticien et le couple (ou le patient). Elle débute par un entretien pendant lequel le psychopraticien vous permet d’exprimer vos problèmes ou vos soucis ainsi que vos attentes.

Lors de la première séance, vous avez déjà la possibilité de vous décharger grâce à la méthode d’écoute active. Quant au psychopraticien, c’est le moment pour lui de bien cerner votre problématique, d’évaluer votre situation et de définir la méthode qu’il va adopter pour prendre en charge votre situation.

En fonction de votre problème, il se peut que le praticien propose l’hypnose thérapeutique pour vous accompagner. Beaucoup de praticiens ont recours à cette technique. D’autres préfèrent exploiter des approches plus traditionnelles, comme :

  • la programmation neurolinguistique ou PNL,
  • le Eye Movement Densensitization reprocesssing (EMDR) ou désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

En ce qui concerne le nombre de séances, le psychopraticien opte souvent pour une brève prise en charge. En effet, 6 à 10 séances suffisent pour vous permettre de puiser en vous-même les ressources nécessaires tout en étant accompagné.

Experte en Relations Sentimentales et Coach de Vie, je vous livre tous mes secrets de Bonheur et de Réussite à travers ce blog.

2 commentaires

Vous pouvez me laisser un petit commentaire. Je réponds toujours

%d blogueurs aiment cette page :