Développement Personnel

Apprenez à déchiffrer le langage du corps

Le langage du corps révélateur !

 

Savoir observer et comprendre ce qu’expriment les
gestes et les attitudes non verbales de votre
interlocuteur, vous donne un net avantage dans une
situation de communication.

Voici un test qui va vous permettre de connaître votre
capacité à lire le langage du corps :

Regroupez chaque sentiment (1 à 10) avec ce qui vous semble
être l’attitude physique qui l’exprime (A à J).

 

  1.  Désintéressement
  2.  Chasser une pensée désagréable
  3.  Insécurité
  4.  Nervosité, manque de confiance
  5.  Attitude de défense
  6.  Incertitude
  7.  « Je ne veux pas »
  8.  Suspicion
  9.  N’écoute plus
  10. « Pas d’accord »

A. Faire la moue

B. Mains agitées

C. Haut du corps rejeté en arrière

D. Tirer légèrement la langue

E. Se frotter le front

F. Hausser les épaules

G. Couper le contact des yeux

H. Tripoter les oreilles

I. Doigts à la bouche

J. Croiser les bras

Réponses : 1C – 4B – 10A – 7D – 2E – 3F – 9G – 8H – 6I – 5J

———————————————————————————

Une astuce pour mieux comprendre le langage du corps

———————————————————————————

Comprendre le langage du corps de votre interlocuteur,
ce n’est pas toujours facile. Pour y arriver plus
facilement, essayez la méthode suivante :

Si votre interlocuteur gonfle sa poitrine, lève ses
épaules et ses sourcils et que vous ne savez pas très
bien ce que cela signifie, alors imitez-le.
Adoptez la même attitude corporelle : gonflez vos
poumons, levez les épaules et sourcils, puis
mettez-vous à l’écoute de votre corps. Très vite vous
sentirez que cette attitude correspond à l’attitude de
la peur.

  Avec un peu d’entraînement, vous arriverez à faire cet
exercice en « direct ».

Pour l’apprendre, entraînez-vous à étudier les
attitudes physiques des personnes que vous avez du mal
à comprendre. Lorsque vous aurez un moment, calquez
votre attitude sur celle de votre interlocuteur, et
laissez venir les impressions !

——————————————–

Savez-vous serrer une main ?

——————————————–

Une bonne poignée de main est :

  • Ferme, mais pas trop forte : elle n’écrase pas les
    doigts.
  • Elle se maintient pendant 2 à 3 secondes : pour
    établir le contact, tout en laissant sa liberté à
    l’autre.

  • Un sourire et un bon regard sont les compagnons
    indispensables d’une poignée de main sincère. Laissez
    parler votre coeur. Dites, dans votre poignée de main,
    que vous acceptez l’autre et que vous êtes content de
    le connaître… et le « contact » se fera.

  • ——————————————————————–

    Comment donner plus de pouvoir à votre regard

    ——————————————————————–

    Entraînez-vous à « jouer » du regard afin d’affiner
    votre communication visuelle.

    Pour vous rendre la tâche plus facile lors de vos
    communications, n’oubliez pas :

    • d' »individualiser » votre audience. Regarder des
      individus assis devant vous, c’est beaucoup plus
      facile que de regarder une foule de gens !
  • de créer un contact visuel, un individu après
    l’autre. Commencez par ceux qui vous sont
    sympathiques, puis allez capter aussi le regard
    des autres…

  • de regarder tout le monde !

  • Vous pouvez aussi, pour plus d’effet, joindre le
    mouvement au regard. Faites quelques pas en direction
    de la personne que vous regardez, étendez votre main,
    votre bras. Cela donnera de la vie et de la chaleur
    à votre présentation.

     

     

     

    Vous pouvez diffuser gratuitement ce numéro de
    « communicateurs efficaces », à condition de mentionner
    le copyright: ©MMXI-150 www.communicateurs-efficaces.com

    Vous pouvez me laisser un petit commentaire. Je réponds toujours

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :