Vie à deux

5 clés pour bien vivre à deux

Ça y est, vous vous êtes finalement décidé à franchir le pas : vous allez enfin pouvoir vivre à deux. A force de vivre d’amour et d’eau fraîche jusqu’à présent, vous voilà assoiffé de petits déjeuners communs, de salle de bains partagée, de programmes télé, blottis l’un contre l’autre sous un plaid à franges, dans un vieux canapé… Bref, tout ce que vous espériez depuis bien longtemps va bientôt se concrétiser. Oui, mais…

vivre à deux
Des moments à vivre à deux…

Vivre à deux au bon moment

Il est vrai qu’ être célibataire, à bien des égards, permet d’avoir une vie plutôt agréable et sans trop de contraintes (j’aborderai ce sujet dans un autre article très prochainement).

Cependant, la solitude devient parfois pesante lorsque l’on a personne à qui parler en rentrant du boulot. Partant du principe que le bonheur est plus doux quand il est partagé, la plupart d’entre nous fera tout alors, pour le trouver.

Oui, mais vous plus que quiconque, êtes celui ou celle qui ne désire pas s’engager, qui ne veut pas de fil à la patte ou encore, juste celui ou celle qui n’a pas envie de supporter l’autre au quotidien. Alors, comment passer à l’acte et réussir à franchir ce mur qui se dresse entre vous ?

Passer de célibataire au statut de couple

Viser la lune pour celui que l’on aime n’est rien pour cet héros des temps modernes, tellement il vous a dans la peau et tellement ça fait des lustres qu’il aimerait, lui, tout partager avec vous. Il y en a toujours un sur les deux qui est toujours, plus tôt que l’autre, fin prêt pour l’aventure.

Mais voilà, il y a un hic et le petit grain de sable qui enraye votre histoire d’amour, vient de vous cette fois-ci. A chaque fois, vous freinez des quatre fers, lorsqu’il faut aborder le fameux sujet de la vie à deux et notamment celui de quitter votre charmant appart, pour vous installer ensemble ailleurs.


Faut-il bien se connaitre pour vivre à deux ?

En vérité, votre attitude ou votre comportement ne sont que le reflet de vos peurs, de vos angoisses ou de vos craintes. Car en effet, quoi de plus mystérieux que la vie qui vous attend à deux ? Vous avez beau connaître la personne que vous fréquentez depuis un certain temps déjà, savoir qui elle est dans les grandes lignes, deviner éventuellement son caractère ou sa personnalité… N’empêche que rien n’est sûr vraiment. Néanmoins, la peur n’évite pas le danger (je sais, je ne vous rassure pas là !).

Alors, comment faire pour que vivre ensemble, sous le même toit et pratiquement aux mêmes heures soit respirable (oxygène, oxygène) et non pas un enfer ? C’est ce que nous allons découvrir immédiatement.

5 Clés pour un bonheur à deux

Il en existe certainement beaucoup d’autres et cette liste n’est pas exhaustive, bien entendu. Cependant, vous trouverez ici cinq clés qui vous aideront dans la construction de cette nouvelle aventure : vivre à deux.

Mariés ou pas, avec ou sans enfants, ces recommandations restent les mêmes. Il s’agit ici de bien comprendre que l’on parle de deux personnes amoureuses qui ont décidé par consentement mutuel de s’unir sous la même charpente, heu pardon… sous le même toit.

Passion, compréhension et communication

Passion, compréhension, communication : trois mots qui ont l’air de rien mais qui veulent en dire beaucoup lorsque l’on aborde le sujet du couple. Pour chacun d’eux, la démarche à suivre est la suivante pour que cela fonctionne.

1 – Entretenir la flamme et le désir 

Il est primordial de continuer à désirer votre partenaire avec autant de ferveur qu’au premier jour et d’entretenir le feu qui brûle en vous et entre vous. Croire que tout est acquis sous prétexte que désormais vous vivez ensemble serait une grossière erreur et vous conduirait tout droit à la perte de votre couple. Vous avez su le ou la séduire. Alors, pourquoi vous désintéresseriez-vous maintenant ? Continuez, continuez et n’arrêtez jamais. La flamme peut être éternelle.

2 – Communiquer sans cesse

Une bonne communication est à la base de tous les rapports humains. Depuis notre naissance jusqu’à notre mort, nous dialoguons sans cesse. Certes, certains mieux que d’autres mais à bien y regarder, on cherche toujours à se faire comprendre.

vivre à deux
Les compliments font durer le couple !

En amour, c’est pareil. Si vous vous enlisez dans un silence boudeur, vous regardant en chiens de faïence, uniquement parce que votre chéri(e) ne vous a pas donné pleinement satisfaction pour x ou y raison, vous n’arriverez pas ainsi à avancer sur la même voie, dans la même direction. Or, tout le monde le sait…

aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction

Antoine de Saint-Exupéry 1900-1944

s’occuper essentiellement de soi

3 – Prendre du temps pour soi

Vous n’arriverez strictement à rien si vous ne mesurez pas l’importance capitale qui elle celle de préserver votre indépendance et de vous occuper de vous et de vous seul. On pourrait effectivement penser que vous êtes d’un égoïsme exacerbé mais il n’en est rien en fait. Vous êtes le seul responsable de vous -même et à ce titre, votre devoir est de vous occuper de vous, de prendre soin de votre corps et âme et de vous délecter en toute liberté. Pour cela, il vous faudra inévitablement arrêter de culpabiliser pour un oui ou pour un non et de passer à l’action. Coiffeur, shopping, cours de dessin ou de poterie, conversations avec les copains, copines, etc. Faîtes ce que vous aimez et puis, c’est tout !

4 – Eviter les disputes et favoriser les compliments

Pas toujours facile de vivre à deux et par conséquent de ne pas se disputer. Les futilités du départ deviennent vite, des irritations épidermiques ou des contrariétés incessantes. Bon, d’accord, chéri(e) envahit tout votre espace et la maison n’est pas extensible, il y en a partout et les tâches qu’elles soient ménagères ou lourdingues ne se font pas toutes seules.

Votre grand amour ne trouve plus grâce à vos yeux. Il vous insupporte, vous n’en pouvez déjà plus, vous allez exploser, vous allez le quitter, vous allez… Oui, oui, vous en dites des choses sous le coup de la colère ou de la déception ! Râler ne sert à rien à moins que vous soyez un râleur de naissance.

disputes
savoir se disputer est un art

Vivre à deux sans blesser l’autre

Calmons-nous et essayons plutôt de réfléchir à ce que vous, vous auriez fait à sa place. Parfois, il suffit de reformuler les phrases pour qu’elles évitent de blesser l’autre. Par exemple : « Tu as encore oublié de sortir la poubelle !!!« . Reproche, agressivité, agacement, boum ! Il est mort !

En revanche, pour la même chose : « Dis chéri(e), tu sais que j’ai oublié de sortir la poubelle, hier soir ? Tant pis, on va devoir attendre la semaine prochaine ; à moins que j’aille l’emmener à la déchetterie« .

Et voilà, le ton est complaisant, compréhensif et volontaire. Du coup, Mamour va s’en rappeler et n’oubliera pas la prochaine fois. Complimenter l’autre fait durer le couple. On le valorise, on l’apprécie, on l’estime, on le respecte et donc, on l’aime ! Par conséquent, ne vous gênez pas : complimentez-le ou elle sans toutefois tomber dans la flatterie (ce qui n’est pas pareil !).

5 – Accepter l’autre tel qu’il est

Et dernier point pour finir : accepter l’autre tel qu’il est. Au moment de la rencontre, vous avez tout aimé chez lui ou elle. C’est ce qui vous a séduit(e), fait craquer et donné envie de vous installer ensemble. Pourtant, avec le temps et la routine (qui s’installent eux-aussi en catimini), vous vous octroyez le droit de le ou la faire changer.

Jamais de domination ni d’harcèlement

Et bien non. Vous n’en avez absolument pas le droit, dans le sens que dénaturer l’autre, est un acte répréhensible. C’est le soumettre à votre regard, à votre façon de vivre, à vos opinions et avis, à votre autorité, à votre domination. Cela s’appelle de la manipulation, elle est punie par la loi désormais et dans ce cas précis, vous ne méritez vraiment pas que l’on s’intéresse à vous. Trop de personnes souffrent de harcèlement moral ou physique dans le couple. A leur décharge, ils ne pouvaient vraiment pas deviner au début, ce que l’autre était capable de faire réellement, après. Alors si vous, par exemple, vous vous retrouvez un jour, dans ce genre de situation, n’hésitez pas, fuyez ! Et fuyez le plus loin possible.
(voilà, ça c’est dit !)

Toutefois, on en est pas encore à ce stade et il s’agit ici, plutôt de comment accepter son partenaire tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts.

vivre à deux
Pas toujours facile de tout concilier dans la vie à deux.

Ensemble vers le futur

Votre rôle de compagne ou de compagnon, c’est aussi de faire évoluer l’autre vers un mieux, un plus, un choix de vie qui n’appartient qu’à vous deux. Dans le mot « compagne » ou « compagnon », on retrouve d’ailleurs, le verbe accompagner qui est l’une des composantes du couple.

Ne laissez pas les gens vous juger, interférer dans votre couple, vous orienter dans ce qui n’est pas vous. Protégez-le, préservez-le. Vivre ensemble peut être fantastique de complicité, de tendresse, de soutien, d’amour doux et serein. Et lorsque le moment sera venu, vous regarderez en arrière et serait fier de tout ce que vous aurez accompli, non pas tout seul mais bien accompagné.

Seul et à deux

Avant, vous faisiez 1 + 1 =2, maintenant, vous êtes 1 + 1 = 1 (Vous + lui = Couple), trois identités distinctes qui doivent vivre indépendamment l’une de l’autre et en même temps avec l’autre. Mais ne dit-on pas qu’à deux, tout est plus facile ?

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très belle et bonne route sur le chemin de votre nouveau bonheur et j’en suis certaine : vous allez être très heureux (ça ne tient qu’à vous) !

@Marie Da Cruz – Rédactrice Web et Blogueuse

5.0
01

Vous pouvez me laisser un petit commentaire. Je réponds toujours !

%d blogueurs aiment cette page :