fruits et légumes de saison
Santé et Mode de vie

Quels fruits et légumes consommer en mars ?

Consommer des fruits et légumes en mars est excellent pour notre santé. En quoi nous sont-ils bénéfiques ? Allons au marché de ce pas et régalons nos corps et nos papilles naturellement !

En mars, la vie reprend au jardin

A ce sujet, savez-vous ce que j’aime le plus en mars ? Non ? Et bien, tout d’abord, c’est le mois de mon anniversaire (et ça, ça ne nous rajeunit pas !) et ensuite, parce que c’est le printemps qui commence (du 20 mars au 21 juin, pour ceux qui l’auraient oublié).

Du coup, les jardins reprennent vie, la terre se réchauffe, les jours rallongent et les premiers rayons du soleil sont beaucoup plus présents dans la journée. Moi j’appelle ça, le Bonheur !

En premier lieu, jacinthes, tulipes, crocus et perce-neige montrent gaiement le bout de leurs nez et par la suite, de nombreux fruits et légumes de saison arrivent sur nos étals. Quels sont leurs bienfaits pour notre santé ? Voyons de suite en détail et en joie, ce que la cuisine de saison peut faire pour nos papilles et nos jolis corps !

fruits et légumes
Fruits et légumes dès le mois de mars

Fruits et légumes, lesquels choisir ?

Parce que si vous aimez les fruits et légumes, vous allez être servis ! De la carotte en passant par le céleri, le chou-rave ou encore les endives, pas moins d’une vingtaine de légumes à déguster dès le mois de mars.

La carotte

La carotte (surtout la nouvelle) est l’un des premiers légumes de saison. Non seulement elle est bonne pour notre peau grâce au bêta-carotène et aux antioxydants qu’elle contient mais aussi pour notre beauté. On peut allègrement en abuser car elle reste un formidable moyen de hâler notre épiderme avant l’été et ainsi lui apporter un éclat rayonnant. De plus, n’oublions pas la vitamine A et C, les minéraux et les caroténoïdes qui font d’elle la star des nutriments. Cuite, crue, râpée ou mijotée, la carotte est à mettre à toutes les sauces et dans presque tous les plats.

fruits et légumes

La carotte possède tout un tas d’éléments nutritifs !

Mais saviez-vous qu’il existe une autre façon de la consommer ? En jus, elle est d’une efficacité redoutable contre les taches de la peau ou bien encore sur les cicatrices ! Comment s’y prendre ?

  • Achetez deux belles bottes de carottes nouvelles bien fermes. Leur couleur doit être d’un orange intense. Passez-les ensuite sous l’eau afin d’ôter d’éventuelles salissures et épluchez-les légèrement. Pour cela, pensez à vous mettre au-dessus de la poubelle car la carotte contenant pas mal de jus risque de gicler un peu partout et de teinter votre beau plan de travail.
  • Passez-les ensuite au mixeur ou à la centrifugeuse avec un peu d’eau et le jus d’un citron.
  • Et voilà, c’est prêt ! Dégustez-le rapidement pour ne pas que la vitamine C s’évapore. Ajoutez un peu de sucre ou pas selon votre goût.

Un jus naturel pour les cicatrices

En jus ou appliquée directement sur la peau, cette boisson rafraîchissante, riche en fibres et antioxydants vous comblera de tous ses bienfaits.

carotte
Le jus de carotte peut s’appliquer directement sur les taches.

L’endive

L’endive ou le chicon (si l’on est Belge), est également l’un des légumes phares du mois de mars. Bourrée de vitamine B9, utile à la constitution des globules rouges, de l’ADN ou encore de la masse musculaire et osseuse, elle se consomme en salade ou cuite. Rien de mieux donc qu’une endive pour accompagner une viande ou servie avec du jambon blanc, par exemple.

Le céleri-branche ou à côtes

A ne pas confondre avec le céleri rave (celui en boule), le céleri-branche améliore la constipation. Toutefois, son plus grand atout, ce sont ses fibres (meilleur finement râpé ou cuit), qui soulagent des douleurs menstruelles. Et ça, voyez-vous, ce n’est pas rien !

Chou-rave, chou-blanc, chou-frisé

Quant aux choux (plantés à la mode de chez nous), ils sont nos meilleurs alliés minceur. En effet, malgré leur réputation à donner des gaz, il n’en reste pas moins qu’ils sont pauvres en calories. Le chou-frisé pour ne citer que celui-ci possède à lui tout seul plein de vitamines : C, B1, B9 et E mais aussi du fer, du calcium, du sodium et du potassium. Rien que ça !

choux
Des choux de toutes les couleurs

Oignon, oignon blanc et poireau

Pour ce qui est de l’oignon, il peut être rouge, blanc ou jaune. N’empêche que l’oignon est le légume le plus consommé au monde. On en trouve dans toutes les cuisines et il a sa place parmi les plus grands. Son composé chimique, la rutine (que l’on trouve également dans la pomme) permet une meilleure fluidité du sang. Quant à son petit frère, l’oignon blanc, il est tout jeune mais plus doux que l’oignon sec. Ils regorgent à eux deux de richesses insoupçonnées qui luttent contre le vieillissement cellulaire et reboostent les défenses immunitaires.

Concernant le poireau, il est bon pour couvrir en fibres (près d’un quart) les apports journaliers dont nous avons besoin. Mais il est aussi délicieux en gratin ou en tarte.

Et n’oublions pas la betterave également. Comme tous les autres légumes ses bienfaits sont extraordinaires pour notre santé. Ses éléments nutritifs apportent de l’énergie revitalisante à l’organisme. Ses feuilles que l’on peut aussi consommer sont riches en acide folique, essentiel au renouvellement cellulaire.

Fruits de mars

La liste serait trop longue pour en détailler chacun d’eux. Tous les fruits exotiques comme la mangue, la banane, l’ananas, les fruits de la passion, la papaye, les dattes… ou les fruits plus traditionnels comme l’avocat (qui est un fruit et non un légume !), le pamplemousse, le citron, l’orange sanguine, le kiwi, la mandarine… arrivent sur nos étals en mars car c’est la pleine saison pour eux-aussi !

La poire ou la pomme, ce sont celles de l’automne précédent. C’est de cette façon que l’on peut les trouver quasi toute l’année.

Attention toutefois à bien les éplucher car si elles ne sont pas bio, ce sont elles, malheureusement qui sont les plus touchées par la pollution et les pesticides !

Un nouveau mode de consommation : le flexitarisme !

Mais cuisiner et régaler sa famille ou ses convives tient parfois de l’art. En effet, il faut souvent jongler avec le peu d’espace qu’il y a dans nos cuisines. Par conséquent savoir s’organiser notamment lors de l’épluchage des fruits et légumes est indispensable.

Avez-vous déjà remarqué comme c’est agaçant d’en avoir partout quand on a peu de place pour travailler ? Oui, je le sais d’autant mieux que chez moi-aussi, la cuisine est plutôt petite. Je n’ose imaginer chez les personnes qui sont végétariens, végétaliens ou végans ou je ne sais quoi d’autre… Eux qui ne consomment que des légumes. Bonjour la corvée d’épluches !

D’ailleurs, en parlant de végétalisme, avez-vous remarqué une publicité qui est diffusée en ce moment et qui parle de Flexitarisme ? De flexi… Quoi ? F l e x i t a r i s m e !

le flexitarisme
Le flexistarisme ou l’art de manger moins de viande

En fait, il s’agit tout simplement d’un nouveau comportement alimentaire. Toutefois, le terme n’est qu’une pure invention marketing. 

Pour ma part, ça me caractérise assez bien au fond. Je suis donc une flexitarienne (si, si !), autrement dit : ni végétarien, ni carnivore mais qui mange moins de viande et privilégie les produits de qualité et de saison. Vous voyez, ce n’est pas parce qu’on est Flexi…rien que l’on ne mange pas de tout !

Mais revenons à nos légumes… Euh, non… à nos cuisines.

Bien aménager sa cuisine pour de bonnes préparations

Pour éviter d’en mettre partout, une petite organisation s’impose. Voici donc quelques petits conseils bien pratiques qui optimiseront la corvée d’épluchage.

·       Votre poubelle prend trop de place ?

Réflexion faite, c’est vrai qu’elle était sympa votre poubelle en inox ou en rouge vif. Vous l’avez adorée quand vous l’avez achetée. Seulement voilà, elle est grande (très grande même !), son couvercle ne se ferme plus tout seul comme au début, les sacs sont particulièrement lourds quand il faut les jeter, vous tapez dedans à chaque fois que vous passez à côté… Bref, rien ne va plus, il va falloir en changer.

Mine de rien, les poubelles (cuisine, salle de bain, garage, buanderie) sont l’un des objets les plus utilisés ! En outre, on les veut dorénavant « design » et en harmonie avec la déco de sa cuisine. Elles deviennent par conséquent, un élément central des cuisinistes.

Déchets organiques et taille de la poubelle

Cependant, avant d’en acheter une autre, réfléchissez bien à ce qui vous conviendrait le mieux.On peut effectivement en trouver désormais à tous les prix, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Le choix est large et les matières multiples.

Il vous faudra tenir compte du volume croissant de déchets organiques que l’on produit chaque année par foyer. A vous d’adapter votre consommation à la taille de votre poubelle ou l’inverse. Petite poubelle, petits déchets, grande poubelle… ou apprenez à bien faire le tri !

·       Des dérouleurs de sacs poubelle

Une astuce bien pratique et facile à mettre en place : des dérouleurs de sacs poubelle sous l’évier.

Rien de bien compliqué avec cette astuce. Il vous suffit d’accrocher une ou deux barres en bois dans le meuble, sous l’évier, coupées à la bonne mesure. Fini les rouleaux qui vous glissent des mains et qu’il faut rembobiner à chaque fois !

poubelles

Une bonne idée …

·       Des range-revues pour stocker… les oignons

Bonne idée, non ? Un porte-revue malin qui évite aux oignons ou aux pommes de terre de traîner au sol dans un sac plastique.

porte revue oignons

Un porte-revue pour stocker les oignons.

Pour conclure, consommer des fruits et légumes en mars permet d’être naturellement beau cet été. Quant à moi, je file… La préparation du repas m’attend et si vous aussi, vous avez plein d’astuces ou de commentaires à ce sujet, c’est juste en dessous !

Source des images : Pixabay.com et Pinterest

Cet article contient un lien sponsorisé

Quels fruits et légumes consommer en mars ?
4.7 (93.33%) 3 vote[s]

Un commentaire

Vous pouvez me laisser un petit commentaire. Je réponds toujours !

%d blogueurs aiment cette page :