Catégorie : Vidéos en vue

Présentation de vidéos pour être zen et passer un agréable moment de détente. Plongez au cœur de la relaxation.

Au-revoir Monsieur David Bowie

 

David Bowie
C’est le fait de vivre qui m’intéresse, pas le résultat – David Bowie Photo Madjo et Boîte à Bonheur sur facebook

 

David Bowie
David Bowie en concert au Zenith de Paris le 24 septembre 2002
© AFP MARTIN BUREAU

« David Bowie est mort paisiblement aujourd’hui, entouré de sa famille après une bataille courageuse de 18 mois contre le cancer« , peut-on lire dans le message posté lundi mais daté de dimanche sur la page Facebook de l’artiste.

Page Facebook de David Bowie
Page Facebook de David Bowie

Le chanteur anglais avait fêté ses 69 ans le 8 janvier. Le même jour, il avait publié « Black Star », son 26e album studio.

« Désolé et triste de dire que c’est vrai. Je serai déconnecté pendant un moment. Je vous aime tous« , a confirmé sur Twitter son fils Duncan Jones.

Rip Monsieur Bowie

source : sudouest.fr

Mon Blog est un Roman lui avait dédié cet article lors de la sortie de son avant-dernier album, il y a 3 ans…

 

Les chansons de Madonna de Daniel IchbiahLe dernier livre de Daniel Ichbiah : Les Chansons de Madonna

Ecrivain, Daniel Ichbiah est l’auteur de plusieurs best-sellers dont deux n°1 : Les 4 vies de Steve Jobs et Les chansons des Rolling Stones.

Il est aussi rédacteur en chef des magazines Comment ça marche et Tout le Savoir.

Aujourd’hui, il nous accorde une interview exclusive afin de nous présenter son dernier livre : « Les Chansons de Madonna » que j’affectionne particulièrement !

 

Bonjour Daniel. Pourquoi un énième livre sur Madonna ?

 

Parce qu’il m’est apparu qu’en tant qu’artiste, Madonna est sous-estimée, en partie par le fait que daniel-ichbiahc’est une chanteuse « à tubes ».

C’est un peu comme pour ce qui s’est passé avec Alfred Hitchcok que la critique a longtemps boudé du fait que c’était un cinéaste à succès. Puis avec le recul, il a été réalisé qu’il avait un talent authentique de metteur en scène, ce que François Truffaut a brillamment concrétisé avec son livre d’entretiens avec Hitchcock.

Pour ce qui est de Madonna, avec le temps, il se dessine un vrai tracé, un parcours avec des méandres, des sinuosités, des phases… Un peu comme un peintre à la Picasso.

Par ailleurs, on ignore souvent qu’elle écrit elle-même les paroles de ses chansons, enfin d’un grand nombre d’entre elles et qu’elle y expose des thèmes forts : en 2003, avec ‘American Life’ alors que l’Amérique de Bush se veut belliqueuse et triomphante, elle dénonce le mode de vie consumériste et invite ses concitoyens à voir au-delà du superficiel, dans ‘Oh Father’ vers la fin des années 80, elle évoque les rapports difficiles qu’elle a eue avec son père…

Elle a aussi abordé des thèmes spirituels très forts.

Fondamentalement, c’est quelqu’un qui est à la recherche de l’harmonie et souhaite pacifier les rapports humains… Nous en avons eu un exemple dans son clip ‘I want to start a revolution’.

 

Pourtant, la chanteuse a souvent eu la réputation d’user et abuser de la provocation, non ?…

 

Oui mais, on pourrait dire que tout ce qu’elle fait vise à atteindre un objectif. Bien évidemment, au tout départ, lorsque elle se déhanche avec des poses ultra-ambigües sur la scène des MTV Awards en robe de mariée pour lancer ‘Like a Virgin’ en 1984 elle sait où elle veut en venir. Elle veut aguicher pour se faire connaître à grande échelle et le pari sera transformé. Du jour au lendemain, on ne parle plus que d’elle.

Toutefois, comme d’autres grands artistes, je pense notamment à Bono de U2, elle a su user de sa position de puissance pour faire passer des messages de tolérance de l’autre. L’un des meilleurs exemples est la vidéo ‘I want to start a revolution’.

Madonna exploite ouvertement sa beauté physique un peu aguichante et un look très ‘street’ parce qu’elle sait qu’elle va ainsi ratisser au plus large. Une fois qu’elle a eu notre attention, que fait-elle ? Elle fait passer un message ultra-philosophique comme quoi il ne faut jamais chercher la faute chez l’autre et que tout part de soi. C’est incroyable. C’est suprêmement intelligent.

Bastian Baker possède des qualités rares pour écrire des chansons aux textes profonds et aux mélodies accrocheuses, mais aussi une dévotion envers ses fans, typique de son caractère ouvert et bienveillant. Destiné à une carrière sportive dans le hockey sur glace, suivant les traces de son père, la musique a fini par capter totalement son attention.

Bastian-Baker---Cover-79-Clinton-Street-BD

 

 

Nous vous invitons aujourd’hui à découvrir son 1er single « 79 Clinton Street ».

 

Ce jeune suisse n’est pas resté longtemps underground. Il a été découvert par Claude Nobs, fondateur du Montreux Jazz Festival, dans un bar à Zermatt. A 20 ans il écumait déjà les scènes, dont certaines prestigieuses, et colonisait les radios avec son premier hit, le prédestiné « Lucky ».

L’actualité de Bastian Baker étant chargée (nouvel album « Too old to die young » le 7/10),  aujourd’hui, il lance  sa propre application mobile !

Plus qu’une appli classique, Bastian Baker a voulu réaliser une première mondiale en offrant une plateforme très pointue : Musique, photos, vidéos, concerts, achats en tous genres,…

L’objectif pour l’artiste est de fournir à son public des contenus inédits, mais de pousser l’expérience plus loin via la mise en place d’un karaoké, le streaming vidéo live d’un concert privé, le lancement de concours,…

Rien de mieux qu’une vidéo de présentation à voir ici : http://bit.ly/1fwsMNz

 

Vous pouvez également  télécharger gratuitement l’appli ici : http://bit.ly/AppliBastianBaker