Ce blog est fait pour vous

Marie Da Cruz
Marie Da Cruz

Mon blog s’appelle Mes Clés du Bonheur car ce sont des Conseils et Astuces pour être Imparfaitement Heureux au quotidien.

Vous y trouverez des tas de conseils sur le couple où les sentiments et émotions sont décortiqués comme la jalousie, l’infidélité, la solitude mais aussi comment passer une journée agréable et sympa tout en regardant le temps passer…

A tous, Soyez Heureux, Soyez Fous, Soyez Vous !

Catégorie : Quel est ton Bonheur

Qu’est-ce qui fait précisément « Ton Bonheur »? Comment changer les choses rapidement et réussir ta vie ?

Les Comment des Pourquoi ou Comment dire ? En passant par Comment vivre ?, Comment faire ? … Vous y trouverez toutes les réponses possibles à vos questions, à vos interrogations, à vos doutes, à vos problèmes… Comment ? En vous laissant tout simplement guider.

7 habitudes communes à ceux qui sont tout le temps malheureux Par Nathan Weber   Vous êtes tout le temps malheureux ? Tamara Star est une…

Publicités

Surmontez vos peurs pour être plus heureux avec Même pas Peur! de Sophie Machot – éditions Eyrolles

Même pas Peur de Sophie Machot
Surmontez vos peurs pour être plus heureux !

Voici le tout nouveau livre de Sophie Machot (auteur de Cultivez votre bonheur – Eyrolles) : « Même pas Peur ! » aux éditions Eyrolles.

Si elle a choisi d’appeler son livre « Même pas peur ! », ce n’est pas pour affirmer que l’on peut chasser définitivement la peur de notre vie mais bien au contraire pour clamer haut et fort que nous pouvons vivre, aimer, agir et être heureux envers et avec nos peurs. Des peurs qu’il nous faut surmonter chaque jour. Des peurs que l’on prend par la main, que l’on rassure et avec lesquelles on s’élance.

« Même pas peur ! », une expression qui exprime parfaitement le sentiment ambivalent que l’on a alors même que l’on prononce ces mots, gonflé d’une audace et d’un orgueil fragiles, pris entre l’envie d’agir et celle de fuir à toutes jambes.

«Même pas peur !» Une affirmation dans laquelle transparaît une volonté sincère d’oser se dépasser tout en étant conscient du danger inhérent à se mettre en jeu, à faire face à l’inconnu et à la possible option de l’échec. Une expression populaire généralement attribuée aux enfants lorsqu’ils veulent prouver à leurs copains qu’ils sont capables de bien plus qu’ils ne l’imaginent mais qui, en secret, tremblent de tous leurs membres et prient pour qu’un événement extérieur vienne stopper leur folle décision.

En avant-première, Sophie Machot organise le 30 janvier prochain, un atelier sur ce sujet (cliquez ici) : « Surmontez vos peurs pour être plus Heureux !  »

Inscriptions et renseignements: sophie.machot@sfr.fr

Sophie Machot
Atelier le 30 janvier 2016 Surmontez vos peurs pour être plus Heureux avec Sophie Machot
Et bonne nouvelle : si vous réservez de la part de Mon Blog est un Roman ou de Marie Da Cruz, Sophie vous propose un tarif spécial « Marie » de 70 euros au lieu de 90 euros ! Elle est pas belle la Vie ? 

Cliquez sur l’image pour agrandir le programme…

Atelier Surmontez vos peurs pour vivre plus heureux Sophie Machot
Atelier Surmontez vos peurs pour vivre plus heureux le 30 janvier 2016 avec Sophie Machot

Cultivez votre bonheur : le grimoire qui permet de fleurir sa vie en quatre étapes !

Le Bonheur : concept abstrait ou réalité concrète ?

 

L’écrivain et homme politique français André Malraux disait : « Le Bonheur est pour les imbéciles », en ce sens qu’il est utopique de croire qu’on peut atteindre un état absolu alors qu’on se trouve dans un monde relatif. Et qu’il faut être un parfait imbécile pour croire  y parvenir un jour.

Le bonheur est souvent une question d'attitude et d'aptitude« On devrait mourir lorsqu’on est heureux » chantait Jacqueline Dulac en démontrant bien la difficile, voire impossible quête que représente l’atteinte du Bonheur parfait ainsi que l’ultime valeur de cet état. De nombreux philosophes, intellectuels et chercheurs se sont prononcés sur la question du Bonheur, et la seule conclusion sur laquelle tous s’entendent, c’est que le Bonheur est une notion subjective et relative. Et c’est parce qu’elle est si subjective et relative que tant de discussions et de débats entourent l’hypothétique définition du Bonheur et surtout, les différents moyens de l’atteindre.

Le Bonheur, paradoxe social

De nos jours, le Bonheur semble davantage tourné vers l’externe que vers l’interne, et l’image de la réussite que nous impose la société est telle qu’un aveu de non-bonheur équivaut à celui d’avoir échoué sa vie. C’est sans doute ce qui explique un certain paradoxe qui veut que la vaste majorité des individus a tendance à s’estimer heureux ou très heureux, alors que la vie de tous les jours nous envoie de plus en plus de signes contraires.

Plusieurs penseurs critiquent la société contemporaine et ses différentes exigences, davantage axées sur la consommation, sur la notion de l’avoir plutôt que sur celle de l’être et sur l’obligation de performance, comme si le mieux ne pouvait s’obtenir que par le plus.

Certains prétendent même que les nombreux plaisirs de la société moderne, artificiels, sensationnels et éphémères, masquent la vraie recherche du bonheur, éloignent l’individu d’une spiritualité minimale mais essentielle et réduisent le Bonheur à une notion simpliste, matérialiste et quantifiable.

Le Bonheur, une question d’aptitude et d’attitude

bonheur images

imagesLes nouveaux « pauvres riches » !

 

En effet, en cette année 2013, on ne parle que de ça : argent, argent, argent ! C’est la crise !

A bien y regarder, qu’en est-il vraiment ?


Les riches filent vers des paradis fiscaux, nos acteurs quittent les planches de Deauville, préférant les joies de la neige ou du froid sibérien, nos industriels se disculpent de payer trop d’impôts et nous, nous les contemplons du haut de nos salaires moyens pour certains, d’un SMIC pour d’autres!

Non, vraiment. Tous ces « pauvres riches » me font presque  de la peine et je dirais même que j’ai une certaine compassion à leur égard !

Un milliardaire horloger, seul à savoir rester « humble » et donc « modeste » , nous a même avoué que « la seule chose qui ne s’achète pas, c’est l’amour ! » dans l’émission de Harry Roselmack sur TF1, en immersion chez les héritiers de Crésus ! 

Tiens donc !

Nous le savons tous  que  « l’argent ne fait pas le bonheur » d’après le proverbe…

 

En sommes-nous désormais si sûrs  ? 

Rapport mondial sur le Bonheur 2013

 

Ce Rapport classe les pays les plus heureux, avec l’Europe du Nord en tête !

Ce rapport appelle les décideurs à faire du Bonheur, une mesure clé et la cible du développement.

 

NEW YORK, NY, le 9 septembre th 

Alors que les chefs d’Etat  se préparent pour l’Assemblée générale des Nations Unies dans deux semaines, le second rapport de bonheur mondial renforce encore le cas que le bien-être devrait être une composante essentielle de la façon dont le monde mesure son économie et le développement social. Le rapport est publié par le Réseau pour des solutions de développement durable (SDSN). D’éminents experts dans plusieurs domaines – économie, la psychologie, l’analyse de l’enquête, statistiques nationales, et plus encore – décrire comment les mesures de bien-être peuvent être utilisés efficacement pour évaluer le progrès des nations.

Le rapport est rédigé par le Professeur John F. Helliwell, de l’Université de la Colombie-Britannique et l’Institut canadien de recherches avancées, Lord Richard Layard, Directeur du Programme de bien-être au Centre de LSE for Economic Performance, et le professeur Jeffrey D. Sachs, Directeur de l’Earth Institute à Columbia University, directeur de l’SDSN et Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies.

« Il ya maintenant une demande mondiale croissante que la politique soit plus étroitement aligné sur ce qui compte vraiment pour les gens comme ils se caractérisent leur bien-être », a déclaré le professeur Jeffrey Sachs. «De plus en plus de dirigeants du monde entier parlent de l’importance de bien-être comme un guide pour leur pays et le monde. Le Rapport mondial sur le Bonheur 2013 offre des preuves abondantes que la mesure et l’analyse systématiques de bonheur peuvent nous en apprendre beaucoup sur les façons d’améliorer le bien-être et le développement durable du monde « .

Traduire