Ce blog est fait pour vous

Marie Da Cruz
Marie Da Cruz 

Marie Da Cruz a un  style, bien à elle. Fille du Sud, on sent la force de se battre, de vouloir en découdre et d’aimer la vie même si celle-ci n’a pas toujours été tendre ni rose avec elle. Son blog s’appelle Mes Clés du Bonheur car ce sont des Conseils et Astuces pour être Imparfaitement Heureux au quotidien.

Grâce à son expertise des relations humaines, vous y trouverez des tas de conseils sur le couple où les sentiments et émotions sont décortiqués comme la jalousie, l’infidélité, la solitude mais aussi comment passer une journée agréable et sympa tout en regardant le temps passer et rire, par exemple.

Pour tout cela, soyez les bienvenus au Pays du Bonheur selon Marie et très bonnes lectures à tous !

Catégorie : Développement Perso

Comment réussir à y voir un peu plus clair dans votre situation. Pour cela, ne faudrait-il pas se remettre parfois en question ?

aimer à nouveau

 Aimer encore…

La vie nous impose parfois des épreuves difficiles à surmonter telles qu’une séparation, un divorce ou le décès d’un conjoint.

Une fois le chagrin d’amour ou le deuil achevé, s’accorde-t-on réellement le droit d’aimer à nouveau ?

Comment peut-on réussir à vivre sans l’autre ? Comment arrive-t-on à accepter l’inimaginable et pouvons-nous tout simplement continuer notre route comme si rien n’avait existé auparavant ?

Questions auxquelles nous allons essayer de répondre…

Le temps d’avant…

Vous étiez deux et votre amour semblait indestructible. Bien sûr, comme dans tous les couples, votre relation connut des hauts et des bas, avec toutefois de très bons moments passés ensemble. Même la mort ne pouvait vous séparer.

Cependant, l’inévitable peut surgir sans crier gare et vous voilà, seul, abandonné, désespéré, ne sachant plus où vous en êtes.

La seule certitude que vous avez en vous, c’est de ne plus être capable d’aimer ! Plus jamais !

Votre cœur s’étant brisé soudain, comme un verre de cristal, beau et fragile à la fois, vous venez ainsi de fermer à jamais les portes qui vous menaient à l’amour.

Néanmoins, il vous faudra désormais, survivre et assumer le fait que vous êtes toujours vivant.

 

Choisir sa vie…

Deux options se présentent alors à vous :

La première réside à s’apitoyer sur son sort et à en vouloir à la terre entière de toutes ces injustices faites à votre égard.

La deuxième (et c’est de celle-ci dont je veux vous parler) consiste à relever la tête, se redresser comme un I et aller de l’avant !

Vous aussi avez  droit au bonheur, ne vous enfermez pas dans votre tour d’ivoire, sous prétexte que plus rien ne compte !

 

Sortir de l’impasse…

Certes ! Il est plus facile de rester la tête dans le sable que de regarder au loin, à l’horizon.

Ne faites plus l’autruche et suivez plutôt ces quelques conseils !

 

Règle numéro 1 : ne jamais se laisser aller !

Prenez du temps pour vous, faites-vous beau, soyez attentif à votre personne.

Vous devez vous estimer et reconsidérer les petites attentions que vous avez envers vous-même. Personne mieux que vous n’est capable de savoir ce que vous aimez ou pas… Pensez-y !

 

Règle numéro 2 : Sortez de votre isolement !

Se replier sur soi-même et refuser de s’ouvrir aux autres entraîne inévitablement des frustrations et un sentiment de solitude.

Même s’il ne vous est pas facile de faire bonne mine, alors que la seule chose qui vous tente est de faire la tête, prenez sur vous et dépassez vos envies de rester seul !

Côtoyer des amis, des relations, des connaissances vous détournera de votre tristesse, de votre léthargie. Vous devrez faire des efforts pour sortir, parler, échanger, partager et ainsi, oublier votre détresse.

 

Règle numéro 3 : Ayez confiance en vous !

La perte de l’autre entraîne souvent une perte de confiance en soi. On se pose des tas de questions afin de comprendre ce qui n’a pas fonctionné ou pourquoi l’autre est parti.

Arrêtez de ruminer sinon vous alimenterez sans cesse votre sentiment de culpabilité. Une histoire se construit et se vit à deux. Vous n’êtes pas forcément le seul responsable de cet échec.

Quand il s’agit d’un décès, l’épreuve est encore plus dure à surmonter car c’est le sentiment d’abandon qui prédomine dans ce cas-là.

La confiance en soi s’apprend chaque jour. N’ayez pas peur d’aimer à nouveau. Ce n’est pas parce que vous avez été déçu ou dépité que ce nouvel amour sera pareil !

Faites-vous confiance, écoutez ce que vous dicte votre cœur…

 

Règle numéro 4 : Profitez des sites et réseaux sociaux !

Il est très aisé aujourd’hui de  faire des rencontres sur le net. Bien entendu, il faut savoir garder la tête froide et ne pas s’emballer dès la première rencontre.

Nombreux sont les sites ou réseaux qui vous proposent différentes façons de sortir de votre solitude.

Pourquoi ne pas les utiliser ? Quel mal y a-t-il à échanger, à découvrir et peut-être à trouver l’amour sur ces sites ?

Parfois, il faut savoir élargir son champ de vision et ses habitudes.

Par exemple, Parship avec un service de rencontres seniors précise bien dans sa vidéo : « Le grand amour existe mais il n’est pas toujours là où on le pense ! » et cela est valable pour tous les célibataires ou personnes seules, de tous les âges, à la recherche d’une relation sérieuse.

 

 

De belles rencontres peuvent ainsi voir le jour ! A vous de savoir gérer, bien entendu, les éventuelles arnaques qui sont, somme toute, assez faciles à déjouer.

 

Règle numéro 5 : Soyez heureux !

Publicités

Comment-se-faire-des-amis…Voici 5 méthodes pour influencer vos interlocuteurs

Le premier livre sur ce sujet a été écrit en 1937 par Dale Carnegie dont le titre en français est « Comment se faire des amis ». Toutefois, le vrai titre est « Comment se faire des amis et influencer les gens« , ce qui nous amène à parler de l’influence que nous pouvons avoir sur les autres.

Influencer un interlocuteur ne veut pas dire le manipuler. Voici donc quelques conseils précieux, à utiliser lors d’un entretien d’embauche ou tout simplement lors d’un rendez-vous ou réunion… Mais aussi, comment bien répondre, pendant une conversation téléphonique.
Rapportées dans « Executime », ces méthodes vous permettront
de faire valoir vos arguments, dans toutes les circonstances.

    1. La persuasion

Utilisez des arguments logiques, faites des
propositions, donnez des raisons qui ébranlent votre
interlocuteur. Donnez des preuves.

    2. La volonté ardente

Autre façon d’influencer votre interlocuteur :
exposez vos demandes, ce que vous espérez, ce que vous
voulez. Utilisez votre volonté et non votre logique.
Revenez à la charge. Soyez très direct, franc et
enthousiaste.

    3. Le pont

Révélez une information qui intéresse la personne.
Faites comprendre votre embarras, posez des questions
et demandez conseil.

Écoutez attentivement la réponse. Expliquez-lui
ensuite quel rôle important elle va jouer. Établissez
un climat de confiance.

    4. L’attirance

Trouvez un terrain commun entre vous. Dites combien
vous aimez travailler avec votre interlocuteur
(donnez des exemples), expliquez comme il sera plus
facile de travailler en commun en poursuivant le même
objectif.

Au Café Des Amis de Dina Chrystale
Au Café Des Amis de Dina Chrystale sur amazon

 

Venez Au Café Des Amis !

 

Aujourd’hui, je vous présente une jeune femme tout en cristal ! Et oui… Elle est comme ça, Dina !

C’est donc avec infiniment de plaisir que je publie dans ces pages, ses  12 conseils pour un changement de vie réussi,  tirés de son tout premier roman : Au Café Des Amis  sur amazon !

 

Mais auparavant, découvrez qui elle est

 

« Depuis bien longtemps déjà, j’aime l’écrit. Tout type d’écrit. A tel point, qu’il y a quelques années, j’ai suivi par correspondance une année de cours d’Egyptien hiéroglyphique. C’est dire !

Traquer la faute d’orthographe (même si certaines, hélas récalcitrantes, échappent parfois à ma vigilance), jouer avec les mots et leurs sonorités, composer des poèmes en vers et des textes courts sont des activités qui me plaisent et que je pratique davantage depuis quelques mois dans le cadre d’un atelier d’écriture.

Cependant, j’avais envie de m’essayer à un texte plus long, de donner vie à une histoire plus fournie. C’est pourquoi j’ai profité d’un congé sabbatique – je travaille dans la conception d’applications informatiques – pour me lancer dans l’aventure Au Café Des Amis, mon challenge de la fin d’année dernière. Ainsi, à 45 ans, l’âge de tous les possibles, j’ai choisi d’écrire une histoire d’évolution personnelle. A cette occasion, je me suis improvisée personnage de fiction. Car Dina Chrystale est un pseudonyme…